Nuggets

Preview Nuggets – Sixers : sans Joel Embiid, c’est tout sauf des vacances au ski pour Philadelphie

Ben Simmons Joel Embiid Sixers

Le rookie va devoir gérer le business en l’absence du Process.

Source image : YouTube

Il faudra être brave pour suivre ce match à 3 heures du matin cette nuit. Mais demain c’est dimanche et le jeu en vaut sûrement la chandelle. Les Sixers se déplacent à Denver pour affronter les Nuggets. Un match opposant deux prétendants aux Playoffs mais sur des dynamiques différentes. Preview.

Ça se complique pour les Sixers. La franchise la plus hypée de ce début de saison est en galère en ce mois de décembre. Ben Simmons disparaît subitement de certaines rencontres, Joel Embiid a connu une alerte au dos qui l’a tenu éloigné des parquets plusieurs matchs, et enfin Bob Covington est touché au doigt. Bilan sur les dix derniers matchs, un très sale 2-8. Ce soir encore, rien ne sera facile pour les protégés de Brett Brown. Embiid est d’ores et déjà annoncé comme out, en effet les Sixers sont à l’amorce d’un back-to-back et le Camerounais préfère être en forme pour enjailler votre réveillon contre les Suns. Alors, les Sixers ont-ils déjà tiré un trait sur ce match ? Pas sûr, l’équipe ne peut plus se permettre de perdre sous peine de voir son rêve de Playoffs s’éloigner peu à peu, ils ont déjà trois victoires de retard sur le Heat, huitième. Afin de remonter la pente, Covington pourrait jouer ce soir même s’il est toujours incertain. Son doigt va mieux, il a fait quelques shoots vendredi et devrait recevoir un traitement pour pouvoir jouer dès ce soir. Simmons va donc devoir effectuer un match plein, s’il veut faire chuter des Nuggets, intraitables à domicile (12-3).

La franchise de Denver est sur bonne série. Lors de ses quatre derniers matchs, l’équipe a battu trois belles équipes de l’Ouest, d’abord Portland un concurrent direct, ensuite les Warriors, la meilleure équipe de la Ligue, puis Utah autre prétendant aux Playoffs. Performance extraordinaire, ils ont maintenu ces trois équipes sous la barre des 85 points. Il a fallu un Jimmy Butler de gala (39 points) pour faire sauter le verrou des Nuggets. Contraints à la prolongation, les coéquipiers de Nikola Jokic ont pliés sous les coups de l’ailier, auteur des 11 premiers points de son équipe en prolongation afin de s’adjuger la victoire (128-125). Cette défaite clôt malgré tout une belle série qui permet à Denver d’avoir un bilan de 19 victoires pour 16 défaites. Bilan grâce auquel l’équipe est bien calée à la sixième place de la Conférence Ouest. Maillon essentiel de la franchise, Trey Lyles est excellent en sortie de banc. Il a réalisé des performances à deux chiffres lors des sept derniers matchs. Il tentera d’accompagner le Serbe dans son entreprise de destruction offensive alors que le pivot devrait faire payer cash l’absence du Process aux Sixers.

Le Pepsi Center est bien gardé par les Nuggets et on voit mal des Sixers qui marquent le pas et sont de plus affaiblis par le forfait d’Embiid l’emporter. Les dynamiques des deux équipes sont diamétralement opposées, mais le match n’en reste pas moins excitant. Philly est toujours le chouchou d’une grande partie du public et les Nuggets jouent traditionnellement vite à domicile afin de profiter de l’avantage que leur confère l’altitude. Un match comme ça, ça se mérite, il faudra rester éveillé jusqu’à 3 heures du matin pour y assister.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top