Celtics

Woops : Isaiah Thomas aurait aimé être « mieux informé » sur sa blessure par le staff de Boston

Isaiah Thomas
Source image : Youtube

Interrogé par Rachel Nichols d’ESPNIsaiah Thomas est une nouvelle fois revenu sur l’épisode de son trade qui l’a envoyé de Boston à Cleveland. Sauf que cette fois, le lutin a avoué qu’il en veut en partie au staff médical des Celtics, car celui-ci lui aurait caché quelques infos importantes concernant sa hanche…

Décidément, cette affaire risque de traîner encore un bon bout de temps. Remettons les choses dans leur contexte. Pour rappel, lors des Playoffs derniers, les Celtics atteignaient les finales de la Conférence Est, portés par un Thomas en feu et un groupe écartant des Wizards de façon héroïque. Pourtant, le meneur avait toutes les raisons pour rester sur le côté, puisqu’il venait de perdre sa sœur dans un accident tragique et il jouait blessé à la hanche. Serrant les dents et devenant l’idole de tout un peuple vert, Isaiah était un symbole vivant de l’expression « cœur de champion ». Sauf que quelques mois plus tard, Thomas était tradé sans ménagement par Danny Ainge, afin de récupérer Kyrie Irving et tourner une page à Boston. La dure loi du business NBA, comme le rappelleront certains. Sauf que la pilule passe mal pour Isaiah, d’autant qu’il n’a toujours pas pu rejouer au basket depuis les Playoffs et qu’un déplacement chez les Celtics approche. Dans son interview avec ESPN, le meneur est revenu sur un épisode qui ne cesse de le travailler. Selon lui, le staff médical de Boston n’a pas été clair, car ci cela avait été le cas il n’aurait pas joué ces matchs. Playoffs ou pas, quand on ne sait pas qu’on risque de se défoncer la hanche en appuyant dessus, on peut revoir ses envies à la baisse. Maintenant, quid de la version des Celtics sur ce dossier…

« Q : Est-ce vous auriez aimé avoir plus d’informations de la part du staff médical des Celtics ?

R : Oui, j’aurais voulu avoir davantage d’infos. Il n’a jamais été question d’une blessure qui pourrait m’écarter des terrains pendant un long moment. Et si j’avais su cela, j’aurais clairement pas joué. Mais il y avait un temps pour cela.

Q : Quand Danny Ainge vous transfère, et affirme quelques jours plus tard qu’une des raisons de ce trade était cette blessure, qu’est ce que vous ressentez ?

R : J’étais très touché, parce que je leur ai donné tout ce que j’avais. A tel point que je leur ai trop donné alors que j’aurais dû rester sur le côté. Surtout quand on sait tout ce que je traversais à ce moment là, avec le décès de ma sœur et toutes ces choses là. On ne fait pas les choses comme ça. »

C’est la deuxième fois en moins d’une semaine que Thomas glisse de sévères tacles. Compétiteur, le lutin est le premier à vouloir avoir le dernier mot, et son retour sera justement observé avec des jumelles. Car s’il y a bien un garçon qui veut prouver une nouvelle fois à tout le monde qu’il y a eu erreur sur son dossier, c’est lui. Bientôt sur les parquets avec les Cavs, Isaiah devra cependant garder son venin pendant encore quelques temps, car la rencontre de la semaine prochaine à Boston devrait avoir lieu sans lui (back-to-back) et la suivante sera début-février. Inutile de préciser qu’elle sera immanquable. Dans cette affaire médicale, on préfère évidemment obtenir les deux versions, donc celle des Celtics qui sont pointés du doigt par le All-Star. Est-ce qu’on aura droit au moindre élément, prochainement ? Difficile à dire…

Isaiah Thomas en veut au staff des Celtics, il n’aurait jamais joué blessé s’il avait su que ça pourrait mettre en péril la suite de sa carrière. Et la pilule a encore du mal à passer. À la suite de cette interview, de nombreux fans ont demandé à Isaiah Thomas de passer à autre chose, lui rétorque que les médias ne lui posent que cette question. Entre le lutin et les journalistes, le torchon brûle…?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top