Bucks

Preview Bucks – Wolves : la meute d’un Jimmy Butler en feu s’attaque à des cerfs vulnérables

bucks
Source image : YouTube

Bucks et Wolves, deux équipes que l’on pouvait placer dans la même catégorie en début de saison. Deux équipes qui devaient passer un cap, Milwaukee comme cador à l’Est et Minnesota comme trouble fête dans la course aux Playoffs à l’Ouest. Le duel de cette nuit (2h) pourrait pourtant, aujourd’hui, paraître déséquilibré tant Giannis et ses copains peinent à trouver leur rythme cette saison.

Et quoi de mieux pour se remettre en selle, après deux défaites consécutives, que de recevoir une équipe en back-to-back. Une équipe en back-to-back, qui sort d’un match en prolongations qui plus est ! Certes, les Wolves, c’est aussi une équipe qui reste sur 5 succès à la suite (8 sur les 10 derniers matchs), qui peut compter sur l’un des duo de jeunes les plus prometteurs de la Ligue avec Andrew Wiggins et Karl-Anthony Towns, et accessoirement sur un vétéran All-Star bouillant tournant à 31,2 points sur la série de victoires en cours. Mais rassurez-vous, niveau jeune prometteur et All-Star confirmé, les Bucks ont ce qu’il faut, le tout en un seul et même freak prêt à faire chauffer le Bradley Center.

Jimmy G Buckets contre Giannis, Wiggins contre Giannis, Karl-Anthony Towns contre… Giannis, attendez-vous à voir des paniers. Toutes les conditions sont réunies pour voir une orgie offensive : des stars, des clients offensifs dans la zone depuis des semaines, deux des pires defensive ratings de la ligue (les Bucks sont 23ème, les Wolves 25ème)… Du coup, préparez aussi des boules quies, parce qu’on risque d’entendre Thibs crier jusqu’à Vincennes. Cependant, il faudra surtout un changement d’attitude radical des joueurs des Bucks autour de leur star. Si le score risque donc d’être élevé, il faudrait au moins mettre quelques grosses pressions sur une ou deux séquences défensives histoire de freiner les stars adverses, emmenées par Butler. Au hasard, pourquoi pas dans le money time, celui dans lequel les Bucks ont laissé Hornets et Bulls les fesser (-9 dans les derniers quarts de ces deux rencontres).

Alors ok, le mec sort d’une prolongation où il a joué 42 minutes et ne devrait pas être au top de sa forme. Mais bon, quand t’as joué sous Thibodeau pendant 5 ans, tu développes un cardio à en faire pâlir Mo Farah, et Jimmy a déjà prouvé qu’il aimait les défis. Il n’empêche qu’il faudra un vrai combat et un apport du banc conséquent pour venir à bout de Bucks sous pression, d’autant plus que la blessure de Jeff Teague hier soir pourrait s’avérer très préjudiciable. Touché au genou, le meneur sera évidemment absent, ce qui poussera Tyus Jones à devoir prendre ses responsabilités. Pensez à Thibodeau qui va devoir faire jouer un 7ème joueur de son effectif pour compenser.

Les Bucks n’ont plus le choix, 7èmes à l’Est avec seulement 2 victoires d’avance sur le 9ème, la victoire est impérative. Si on peut compter sur Giannis pour sortir une énième performance calibre MVP, c’est bien ses lieutenants qui vont devoir hausser leur niveau de jeu pour arrêter une équipe des Wolves bien partie pour s’inviter dans la course à la 3ème place.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top