Cavaliers

Derrick Rose l’affirme, il n’a jamais vraiment pensé à prendre sa retraite : « Non, non, c’est stupide »

Derrick Rose
Source image : NBA League Pass

On voulait de vraies informations concernant Derrick Rose, des propos, un extrait, quelque chose de concret qui nous indique où en est le meneur des Cavs. Interviewé longuement par The Undefeated, Dédé s’est joliment ouvert.

Il est difficile de suivre Rose ces derniers temps, que ce soit à Cleveland comme auparavant. Chez les Knicks, l’an passé, on avait déjà eu droit à une fuite en pleine saison, provoquant une mini-panique dans le management de la franchise new-yorkaise. Une affaire qui s’était bien terminée, sauf que ce début de saison apportait un nouveau virage troublant, le MVP de 2011 quittant le groupe pendant quelques temps afin de se reconcentrer sur lui-même. Dans le doute, dans le mal aussi, Derrick était apparemment du genre à s’interroger sur son avenir autour de la balle orange. Des propos tenus par Adrian Wojnarowski de chez ESPN, qu’on avait du mal à pointer du doigt car (1) le type est plutôt du genre ultra-pertinent sur ses sorties médiatiques et (2) on ne déconne pas avec ce genre de sujet. Quand on frôle la trentaine et qu’on pense à la retraite, tête baissée, alors qu’on brillait de mille feux quelques années auparavant, difficile de sortir les trompettes et les blagues Carambar. Du coup, suite à cette annonce, Rose avançait doucement dans son coin pendant que les Cavs en faisaient de même sur les terrains. Portée par un LeBron stratosphérique, la franchise a retrouvé un niveau digne de l’élite, et Derrick a refait surface en réintégrant le groupe début-décembre. Une nouvelle rassurante, mais qui ne permettait pas encore au joueur de s’exprimer longuement sur sa situation. Ce qui n’est désormais plus le cas, puisque D-Rose s’est ouvert cette semaine.

“Soyez patients, je vais bien, je prends juste mon temps. Vous n’avez pas à vous soucier de moi, je ne suis pas déprimé, tout va bien. Beaucoup de monde pense que je déprime à cause de ce que je traverse, mais c’est tout le contraire. J’ai appris de mes erreurs il y a 3-4 ans quand je me suis renfermé sur moi-même. Et maintenant que je suis dans cette situation, c’est juste normal que j’apprenne des meilleurs. Je reste avec mon équipe, je reste avec ma famille, je communique et je reste ouvert.”

[…]

Est-ce que vous avez été proches de prendre votre retraite ?

Non. Non. C’est stupide. Je ne veux même pas en parler. Je suis juste content que LeBron comprenne ma situation.

Avez-vous une idée du moment où vous retournerez sur les terrains ?

Non. Mais il n’y a rien de pressé. Tout est une question de renforcement autour de ma cheville. Je suis content que ma rééducation prenne soin de mes soucis. Chaque jour, chaque semaine, j’aborde quelque chose de différent. Cela fait du bien.

Comment regardez-vous votre carrière en NBA, en regardant en arrière ?

Les gens oublient que ma première blessure était ma rupture des ligaments croisés. Beaucoup de joueurs auraient terminé leur carrière après ça. J’avais signé mon contrat et tout était géré, donc beaucoup de joueurs auraient pris la porte de sortie après ça. Mais j’ai eu 5 opérations et même une fracture au niveau de l’oeil, je suis bien trop plongé dans cette aventure pour quitter maintenant.

On vous conseille vivement de lire l’interview dans son intégralité, car elle soulève des axes assez intéressants sur ce que Derrick pense aujourd’hui. Le soutien qu’il a reçu de la part de ses coéquipiers, leur compréhension aussi en le laissant seul plutôt que de le bombarder de questions, le travail mental qui a dû avoir lieu afin de remonter encore une fois jusqu’à la surface. Aujourd’hui, c’est peu dire si les Cavs se démerdent sans Rose, le bilan de Cleveland étant rayonnant depuis un gros mois et demi. Cependant, il viendra un moment où Derrick voudra justement rejouer avec ses coéquipiers, tout comme Isaiah Thomas, et une décision devra être prise par Koby Altman et ses alliés. L’histoire serait évidemment trop belle, en voyant les deux meneurs exceller après en avoir bien chié ces derniers mois, mais le management de l’Ohio prendra-t-il le risque de laisser Rose provoquer des mini-secousses dans la franchise, à cause de ses potentielles blessures et décision en dehors des terrains ? Non pas que le type soit invivable, très loin de là, mais dans le cadre d’une quête vers les Finales NBA, les Cavs devront pouvoir passer chaque challenge sans avoir à se poser des dizaines de questions concernant leur meneur, et c’est notamment cet aspect qui déterminera si oui ou non la réintégration de Derrick se fera proprement dans l’effectif. Une chose est sûre, et ça c’est top, c’est le fait que Rose n’est pas déprimé, n’a pas envie de s’arrêter, et qu’il compte bien rejouer cette saison. Maintenant, au boulot pour soigner cette cheville, et pas trop de séries noires, seul le soir…

Ce n’est pas demain que Derrick Rose prendra sa retraite. Dit-il cela pour se rassurer, ou parce qu’il le pense vraiment ? Probablement un peu des deux. Ce sera à lui de donner la vraie réponse dans quelques semaines, lorsqu’il reviendra sur les terrains, on l’espère le plus proche possible des 100%.

Source : The Undefeated

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top