Thunder

Preview Thunder – Raptors : deux des meilleures équipes de décembre s’affrontent !

Russell Westbrook all-star game

Toronto et OKC n’ont perdu que deux fois lors de leurs dix derniers matchs.

Source image : NBA League Pass

Cette nuit à 2 heures, duel entre deux des équipes les plus performantes de la Ligue en ce moment. Les Raptors se déplacent à Oklahoma City avec l’obligation de se racheter après un accident de parcours à Dallas la nuit dernière. Ce soir ils auront encore fort à faire, le Thunder ayant fait le plein de confiance en battant les Rockets le jour de Noël.

Les Raptors ont-ils pris à la légère le premier match de leur back-to-back en prévision de ce soir ? Toujours-est-il que la quatrième meilleure attaque de la Ligue (110,8 points de moyenne) a connu un soir sans dans le Texas. L’adresse catastrophique de Lowry et surtout DeRozan (9/33 à eux deux) a conduit l’équipe à la défaite face à Dallas (98-93). Remake interdit ce soir, il convient de valider les progrès effectués cette année, face à un gros client. On pense notamment à la légère baisse des isolations au profit d’une meilleure circulation de balle. Grâce à leur bilan de 8-2 sur les 10 derniers matchs, les Raptors lorgnent désormais sur la première place de la Conférence Est, d’autant que Boston a clairement marqué le pas. Même s’ils jouent en back-to-back, cela ne devrait pas poser d’énormes problèmes aux Raptors puisqu’ils disposent d’une belle profondeur d’effectif. Lors du match face aux Sixers samedi dernier, c’est bien la second unit des Delon Wright et Pascal Siakam qui a fait la différence dans le match face à Philadelphie.

Toutefois, la Chesepeake Arena est bien défendue par le Thunder (13-4 à domicile). Après un début de saison compliqué, l’équipe montre des signes encourageants. Le ballon circule enfin, et même si les pourcentages aux tirs ne sont toujours pas faramineux, la défense de fer du Thunder, la troisième de la Ligue, suffit à remporter les matchs. Cette défense a permis à OKC de régler un autre de ses problèmes, les fins de matchs serrées. Ils avaient perdu leurs cinq premiers matchs s’étant achevés par un écart de moins de quatre points. On l’a vu le soir de Noël face à Houston, c’est en empêchant Harden pourtant réputé indéfendable de scorer en fin de match et en ne commettant pas de faute en deuxième mi-temps qu’OKC a pu rester devant. Andre Roberson est le facteur X de l’équipe et il aura fort à faire ce soir encore face à DMDR. Et comment ne pas parler du Big Three retrouvé ? Westbrook se met à jouer comme l’an dernier, il est agressif vers le cercle, et enchaîne les triple-doubles. S’il affiche des pourcentages généraux plutôt cata, Paul George réalise sa meilleure saison à 3-points (41,4%). Il est devenu un véritable sniper qui profite des percées de son MVP de coéquipier pour se retrouver seul. Enfin, Melo a peut-être signé un de ses matchs références face à Houston, une équipe qu’il a tenté de rejoindre tout l’été et à qui il a fait très mal. Opposé à Ryan Anderson, il a profité de son avantage pour s’offrir une sélection de tirs très propre (8/12), il a joué le parfait lieutenant. Tout le monde semble avoir trouvé sa place et l’équipe monte en puissance.

La défense de fer du Thunder et son Big Three enfin intégré, en font l’équipe à abattre de ce mois de décembre (bilan de 11-3). OKC est sur une série de cinq victoires d’affilées, la tâche sera ardue pour des Raptors en back-to-back. S’ils veulent monter sur le trône à l’Est, il faudra retrouver une adresse perdue hier face aux faibles Mavs. DeRozan va devoir se faire pardonner. En cette période de vacances, un choc entre contender de l’Est et de l’Ouest à 2 heures du matin c’est cadeau, alors profitez en !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top