Timberwolves

Preview Wolves – Nuggets : bienvenue en 2017, ce match oppose deux des meilleures équipes de l’Ouest

Towns Jokic
Source image : Youtube - NugSesh TV

Si on vous avait présenté il y a deux ans un match entre les Nuggets et les Wolves, la majorité d’entre-vous nous aurait gentiment invité à aller faire notre propagande ailleurs. Sauf qu’en ce 27 décembre 2017, les bails ont changé en NBA et les deux franchises de la Northwest Division font partie des groupes les plus talentueux de la Ligue. Allez, envoyez la preview, et n’oubliez pas de vivre avec votre temps.

19-15 pour les Nuggets, 21-13 pour les Wolves. Tranquillement installés dans le ventre mou +++ de la terrible Conférence Ouest, les hommes de Mike Malone et Tom Thibodeau répondent présents depuis la rentrée. Deux groupes jeunes, ça va à cent à l’heure et c’est sexy comme un clip de Nicky Minaj mais sans les gros boules. Deux franchises à un virage important de leur histoire, portée chacune par un génial intérieur, chacun dans son style, et par un supporting cast de luxe.

Coté Wolves ? Karl-Anthony Towns a offert à ses fans un début de carrière historique et s’est désormais installé sur le podium des meilleurs postes 5 de toute la Ligue. Inarrêtable dans la raquette, le mec s’est carrément acheté un tir extérieur depuis la saison passée histoire de coller aux standards de son époque, histoire aussi d’interdire à ses adversaires l’idée de pouvoir défendre sur lui. A ses côtés ? Andrew Wiggins peine cette saison à assumer son statut de n°1 de Draft mais Jeff Teague, Jamal Crawford, Taj Gibson et – surtout – Jimmy Butler ont rejoint le squad de Coach Thibs pour enfin abandonner les vacances prématurées en avril. Résultats positifs pour le moment, à suivre, si les leaders des Loups ne fatiguent pas trop vite à cause d’un temps de jeu frôlant les 48 minutes par match.

Pour les Nuggets ? Passée la déception de la blessure de Paul Millsap qui les avait rejoint cet été pour quasiment 100 millions, l’équipe de l’ancien éduc de DeMarcus Cousins à Sacramento se repose aujourd’hui sur une base de jeunes joueurs responsabilisés au maximum. Nikola Jokic évidemment, monstre de show-time et avenir évident de la franchise, mais aussi le duo Jamal Murray/Gary Harris, qui tourne à plein régime afin d’installer les Nuggets parmi les franchises qui comptent dans la NBA actuelle. Rajoutez à cela des lieutenants de luxe quoiqu’un peu schizo (Wilson Chandler, Will Barton, Emmanuel Mudiay…), de belles histoires (Torrey Craig), et vous obtenez une recette qui marche et qui pourrait bien emmener les Nuggets en Playoffs pour la première fois depuis 2013, alors que les Wolves n’ont plus vu la fin du mois d’avril depuis… 2004 et l’époque KG.

Le duel de la nuit ? Il opposera évidemment Karl-Anthony Towns à Nikola Jokic. Deux jeunes pivots, deux manières différentes de voir le basket mais une match-up qui décidera probablement de l’issue du match. Avantage Towns jusqu’à nouvel ordre, le chaton ayant pris l’habitude de se torcher avec des Nuggets depuis deux ans, Jokic ou pas Jokic. Un KAT qui laissera peut-être Taj Gibson défendre sur Niko vu son peu de sympathie pour le trophée de DPOY, mais qui pourrait une nouvelle fois aller chercher un 30/15 bien sale en attaque… si ce n’est plus. Mike Malone devra en tout cas trouver les armes pour stopper un minimum le pivot des Loups, en envoyant des Mason Plumlee ou des Trey Lyles au secours d’un Jokic qui paraît un peu patapouf pour contenir un pivot aussi mobile que Towns.

Nikola Jokic vs Karl-Anthony Towns mais aussi Harris/Murray vs Wiggins/Butler, on devrait donc avoir quelques oppositions sympas ce soir, à 2h au Target Center. Nous on sera là, parce que quelque chose nous dit que les joueurs sur le parquet risquent de nous enjailler et cela pour quelques années encore. Allez, à la sieste, et à tout à l’heure pour un bon café.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top