Thunder

Le Thunder l’emporte face à Houston : 112-107, le Big Three s’est bien gavé pour Noël

Pour le retour de James Harden à Oklahoma City, Chris Paul incertain jusqu’au dernier moment est finalement absent. Premier coup dur pour les Rockets qui restaient sur une série de deux défaites d’affilées. Une série qui se porte désormais à trois après ce soir puisque c’est bien le Thunder qui a battu la meilleure équipe de la ligue au cours d’un match serré de bout en bout (112-107). Cinquième victoire de suite pour OKC qui a enfin trouvé son rythme de croisière. Le Big Three dans son ensemble a répondu présent.

Mené durant la plupart du second quart-temps, OKC parvient à la faveur d’un petit run de passer devant au moment de rentrer au vestiaire, 58-57. Dès l’entame de la seconde mi-temps, le Thunder continue d’appuyer sur l’accélérateur et passe un 9-2 d’entrée à Houston. La balle circule bien, surtout en comparaison avec un début de saison relou, les progrès sont flagrants. Un premier trou est fait. C’est à ce moment que Chef Harden règle enfin la mire et augmente sensiblement son niveau de jeu. Il ramène les deux équipes à égalité 88-88 à l’entame du dernier quart-temps. A moins de cinq minutes du terme, alors que les deux équipes sont toujours au coude à coude, la rencontre est marquée par un déjà légendaire Hack A Roberson tenté par les Rockets afin de refaire leur maigre retard et de forcer Billy Donovan à sortir son joueur après une planche et un air-ball. Roberson réalisant tout de même une grosse performance défensive face à James Harden, en grande partie responsable de sa mauvaise adresse à 3-points (3-11). Roberson finira d’ailleurs avec le meilleur différentiel du match avec +14. C’est bien cette grosse défense du Thunder qui va finalement leur rapporter la victoire après une fin de match assez rythmée pour nous relancer dans cette folle nuit de marathoniens.

Coté individuel, le Big Three d’OKC a répondu présent ce soir. Russell Westbrook, en échec dans le premier quart temps (0-6), s’est progressivement réglé avant d’être tout simplement injouable en deuxième mi-temps (31 points à 50% aux tirs). Carmelo Anthony, s’il avait raté son premier gros match de saison régulière en passant totalement à coté de son retour au Garden, a réalisé un match très propre offensivement et appliqué défensivement en ce jour de Noël, face à la meilleure équipe de la Ligue, une équipe dans laquelle il avait d’ailleurs espéré être transféré tout l’été. Paul George a aussi rentré quelques gros shoots à 3-points dans les moments importants malgré une tendance à forcer lors qu’il restait seul avec la second unit.

Dans un match serré lors duquel les deux bancs ont été plutôt défaillants, c’est la précision des stars d’OKC qui a fait la différence. James Harden a été muselé par Andre Roberson. Les absences de Chris Paul et Luc Mbah A Moute ont pesé lourd pour les Rockets, qui enchaînent donc avec une troisième défaite de suite et cèdent leur place de meilleure équipe de la ligue aux Warriors, vainqueur des Cavs plus tôt dans la soirée. Le Thunder confirme quant à lui son embellie et signe une cinquième victoire de suite.rockets thunder 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top