Celtics

Preview Celtics – Wizards : pour l’esprit de Noël on repassera, mais pour l’intensité on va être servis !

Celtics Wizards
Source : Youtube

John Wall face à Kyrie Irving. Marcus Smart ou Jaylen Brown pour tenter de contenir Bradley Beal. Aron Baynes front contre front avec Marcin Gortat afin de répondre à quelques questions existentielles ou Al Horford pour se frotter à Markieff Morris pendant que Otto Porter aura fort à faire avec la technique de Jayson Tatum… Une chose est sûre : il y aura des duels dans tous les sens et l’intensité sera là à partir de 23h30 (en France) pour ce Celtics – Wizards ! 

Pour se faire 13 heures de direct avec TrashTalk c’est par ici, parce que plus on est de fous plus on rit.

Cet affrontement sera le premier de la série de quatre qui aura lieu sur la saison en cours. On se souvient que l’année dernière, les deux escouades n’avaient pas vraiment réussi à se départager en régulière avant de se retrouver en demi-finale de Conférence en Playoffs. Une série tout aussi serrée que tendue, remportée par les Celtics au septième match, dans un TD Garden en feu et malgré 38 points de Bradley Beal. Etant donné que les Wizards ont peu fait bouger leur effectif pendant l’été, l’arrière scoreur sera encore là ce soir et il aura à cœur de repartir vainqueur de l’arène du Trèfle. Et pour cela, il faudra qu’il soit dans la forme qu’il nous a montrée en début de saison et pas aussi irrégulier que depuis quelques matchs. Car John Wall est encore en train de chercher son rythme après son retour de blessure il y a six rencontres et Otto Porter propose un niveau de jeu plutôt inégal depuis la mi-octobre. Tantôt capable de poser un gros double-double points / rebonds, tantôt bien trop discret, l’ailier doit faire plus afin de justifier le juteux contrat signé cet été. D’ailleurs, avec cette triplette extérieure qui se cherche encore un peu, les Wizards effectuent une entame d’exercice poussive et n’occupent pour le moment que le septième spot de l’Est avec 18 victoires pour 15 défaites.

En face, les Celtics accusent un peu le coup ces derniers temps (seulement cinq victoires sur les dix derniers matchs) mais ils sont toujours en tête de la Conférence et pratiquent un basket léché malgré les nombreux changement de joueurs de l’inter-saison. Kyrie Irving se comporte de plus en plus en patron et affichent des stats (presque 25 points et 5 passes décisives de moyenne) qui – associée à son bilan collectif – permettent de parler de lui dans la course au MVP. Al Horford est le boss de la meilleure défense du pays et apporte son intelligence et sa finesse technique en attaque. Jaylen Brown progresse à vue d’œil, Jayson Tatum est un rookie parait-il et il faut plusieurs centrales nucléaires pour nourrir Marcus Smart en énergie… Voilà pour les membres clé du roster vert mais les autres (Theis, Ojeleye, Rozier, etc…) sont toujours impeccablement utilisé par le maestro Brad Stevens et c’est cet ensemble qui fait de Boston une des places fortes de la NBA aujourd’hui. Une place forte que John Wall et consorts vont devoir annexer en utilisant leur physique, leur avantage de taille sous les cercles, leur vitesse et leur capacité à beaucoup marquer. Il faudra au moins ça aux hommes de la capitale pour espérer repartir de cete bataille avec une victoire.

Le Knicks – Sixers est bourré de hype et d’espoirs pour l’avenir, le Warriors – Cavs proposera un remake des trois dernières Finales, le Thunder – Rockets une sorte de classique entre frères ennemis avant que le Lakers – Wolves ne vienne terminer la nuit… Mais ce Celtics – Wizards est très probablement LE match à ne pas manquer sur cette soirée de Noël. Car en termes d’intensité ces deux équipes sont capables de nous proposer du très lourd afin de nous aider à digérer la dinde !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top