Rockets

Carmelo Anthony avait tout planifié pour réunir la team Banana Boat à Houston : tout à un Ryan Anderson près

Chris Paul LeBron James banana boat

Ça reste encore de la fiction aujourd’hui.

Source image : Youtube

La team Banana Boat n’est donc pas qu’un délire de fan. Elle a même été très sérieusement envisagée cet été par Carmelo Anthony. Son plan était sans accroc, sauf qu’il fallait que Knicks et Rockets trouvent un terrain d’entente. C’est là que ça a coincé.

A la toute fin de l’été, juste avant la reprise du training camp, Carmelo Anthony a enfin quitté New York. La fin d’un feuilleton de plusieurs mois. Alors que tout le monde l’attendait aux Rockets, il a fini par arriver au Thunder. La raison ? Pour récupérer Carmelo Anthony, les Rockets voulaient absolument échanger Ryan Anderson et son contrat de 60 millions sur 3 ans. Mais New York ne voulait pas de ce joueur. Les contrats pourris style Joakim Noah, ils ont assez donné quand Phil Jackson était aux manettes. Du coup on a essayé de rajouter une troisième équipe au schmilblick mais les deux franchises n’ont trouvé personne à pigeonner. Pourtant tout était ficelé. D’après Ian Begley d’ESPN, Carmelo Anthony avait tout prévu.

« Il avait parlé à ses amis de faire équipe avec Chris Paul et éventuellement LeBron James à Houston. De comment les Rockets pourraient tenir la comparaison avec les champions en titre de Golden State. Il était allé très loin dans les détails individuels des match-ups entre cette hypothétique équipe des Rockets et les Warriors. Il était persuadé que lui et ces Rockets pourraient battre les Warriors. Pendant la plupart de l’intersaison Anthony était confiant, les Knicks et les Rockets feraient affaire ensemble… »

Visiblement non. Voyant qu’il allait finir par rester aux Knicks, Anthony a donc accepté de renoncer à sa no-trade clause pour aller au Thunder pour former un autre big three, celui ci, avec Russell Westbrook et Paul George. Pour l’instant la réussite n’est pas vraiment au rendez-vous, mais l’équipe commence petit à petit à gagner. La team Banana Boat a Houston est-ce vraiment fini ? Houston devrait se débarrasser de joueurs tels qu’Anderson ou Eric Gordon, mais si LeBron James, à la manière de Chris Paul, opt-in avant de demander son transfert aux Rockets, ça pourrait matcher niveau salaire. Il faudrait ensuite que Carmelo Anthony opt-out et accepte de signer au minimum à Houston. Le prix à payer pour battre les Warriors ? Rien n’est moins sûr et les Rockets doivent pour l’instant être très satisfaits de ne pas avoir récupéré Carmelo, ils sont actuellement la meilleure équipe de la Ligue avec un bilan de 25 victoires pour 5 défaites.

À un Ryan Anderson près, la team Banana Boat avait toutes les chances de se former dans le Texas. Si leur réunion semble encore possible, on voit mal Houston se séparer de tous ses roles-players pour récupérer un Anthony en grande difficulté à OKC. Ni même LeBron, opt-in puis se faire transférer alors qu’il pourrait prendre le max dans un gros marché. À moins de rester à Cleveland ? Après tout, LeBron-Wade c’est déjà le début du bateau.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top