Timberwolves

Jimmy Butler rappelle à l’ordre KAT et Wiggins : on sait qui est le chef de meute à Minny !

Wolves

Le boss a parlé.

Source image : NBA League Pass

Jimmy Butler a beau être le dernier arrivé dans la meute des Wolves, c’est déjà lui le patron. Frustré des résultats de son équipe, il a publiquement exhorté ses coéquipiers Karl-Anthony Towns et Andrew Wiggins à s’investir plus intensément en défense. Pour lui, des joueurs aussi talentueux qu’eux doivent faire mieux.

La saison des Minnesota Timberwolves est pourtant plutôt bonne. Lundi, ils ont sécurisé un peu plus leur quatrième place à l’Ouest en battant leurs rivaux de Portland. Avec un bilan de 18-13, l’équipe est largement dans le positif. Néanmoins, si on se penche plus en détail sur les classements, on peut voir que cette équipe est une des pire défenses parmi les équipes prétendantes aux Playoffs, la 20ème en NBA, mais aussi la 23ème équipe aux rebonds. On peut notamment citer la défaite face aux Suns, où Phoenix a gobé 20 rebonds de plus que les Wolves. Si cela suffit pour l’instant, Jimmy Butler voit loin pour cette équipe. Normal, avec une telle concentration de talent : avec Wiggins et KAT, il forme un big three qui impressionne et qui ne doit pas se contenter d’aller en Playoffs pour faire de la figuration. Et à ce niveau là de la compétition, Jimmy le sait, il faut défendre. L’équipe doit s’y mettre maintenant pour être prête en fin de saison. C’est en substance le message qu’il a voulu faire passer à ses coéquipiers par l’intermédiaire de Jon Krawczynski de The Athletic après la victoire à l’arraché de son équipe face à Portland.

“Ils peuvent être aussi bons qu’ils le veulent des deux cotés du terrain, à condition qu’ils s’y investissent. Ils doivent jouer dur. On ne peut pas prendre autant de possessions à la légère. Il y a trop de gars talentueux dans les autres équipes. Tous les soirs, tu dois montrer que tu es le meilleur. Tu vas jouer contre les meilleurs. Avant de dire que tu es le meilleur, tu dois leur mettre une raclée.”

Ça a le mérite d’être clair. S’il est vrai que Karl-Anthony Towns prouve soir après soir qu’il est digne d’un All-Star (20,5 points, 11,6 rebonds par match), son investissement défensif est très décevant pour un joueur de son gabarit. Il en va de même pour Wiggins qui en plus traverse une période délicate au scoring. Il a peut-être du mal a digérer l’énorme contrat qu’il a signé (143 millions sur 5 ans) en tout cas son adresse est en berne : 43% aux tirs et moins de 30% à trois-points. Mais les Wolves sont encore jeunes, les deux joueurs n’ont que 22 ans et c’est aussi pour cela qu’a été recruté cet été Jimmy Butler : pour être le leader du vestiaire. A 28 ans, Jimmy Buckets va rentrer dans son prime. Il est bien décidé à devenir le chef d’une meute de loups affamés qui se battent sur chaque ballon des deux cotés du terrain.

Avec un tel talent, Karl-Anthony Towns et Andrew Wiggins n’ont pas le droit de se laisser aller comme ça en défense. Si cela suffit pour l’instant, ils ne pourront jamais aller plus haut sans un investissement supérieur. Jimmy Butler, défenseur intraitable et leader du vestiaire, a jugé bon de sortir dans la presse pour le leur rappeler. Il n’a jamais été aussi bien entouré et compte bien réussir de grandes choses avec cette équipe.

Source texte : Real GM


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top