Spurs

Le replay du comeback monumental des Spurs : 11 points rattrapés en 4 minutes, du matos pour John McClane !

Dans la victoire des Spurs face aux Mavs cette nuit, c’est certes Manu Ginobili qui est reparti avec la couverture principale, mais comment ne pas parler en détail de l’incroyable retournement de situation qui a eu lieu dans le money-time ?

Jamais auraient-ils dû l’emporter. Jamais. Jamais avaient-ils mené d’ailleurs, pas une seule seconde la rencontre. Pendant 47 minutes et 57 secondes, Dallas avait le match dans la poche. La bande à Dirk Nowitzki menait, défendait bien, déroulait, et profitait de l’absence de certains cadres en face pour se régaler en attaque. Kleber, Ferrell, Barea et compagnie, tous avaient mis la main dans la boue pour tenter de taper une seconde fois les Spurs en quelques jours. Et en toute fin de dernier quart, rien ne laissait présager qu’un tremblement de terre allait se produire du côté de San Antonio. Quatre minutes à jouer, 11 points d’avance pour les Mavs, le cercueil est prêt et le trou creusé. Il n’y avait plus qu’à, comme dirait l’autre. Mais la suite sera un véritable cauchemar pour les hommes de Rick Carlisle, et l’un des plus incroyables comeback de l’année pour ceux de Gregg Popovich. Six tirs laissés aux visiteurs, six loupés, deux balles perdues provoquées, pour un total effarant de zéro points marqués dans les quatre dernières minutes. Pas un seul pépito, même un lancer sur trois secondes défensives ! Sous l’impact de Dejounte Murray, LaMarcus Aldridge et Bryn Forbes, San Antonio atteindra le sommet au finish et laissera l’improbable se produire dans un vacarme assourdissant. Balle stupidement perdue par Wes Matthews sur remise en jeu, récupération Manu Ginobili, et lay-up de la gagne pour l’ancien pendant que Devin Harris prend sa tête à deux mains. De 96 – 85 à 96 – 98 il n’y a qu’un pas, et aussi large fût-il les Spurs l’ont réalisé sans trembler. On sort les serviettes pour Dallas, et le champagne pour San Antonio : celui-là, on s’en souviendra pendant longtemps.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top