Jazz

Entorse au genou pour Rudy Gobert, à confirmer : vraiment pas aidé par les dieux de la santé le Gobzilla…

Rudy Gobert
Source image : NBA League Pass

Mais qu’est-ce qu’ils ont tous, à retomber dans les jambes de Rudy Gobert ? Après Dion Waiters, c’est Derrick Favors qui a malheureusement chuté sur les cannes du Français : en attente d’un diagnostic complet ce samedi…

C’est clairement pas le début de saison qu’on attendait ou qu’on espérait pour la tour de contrôle de Saint Quentin. Après une campagne remarquable l’an dernier, une qu’il avait notamment ponctué avec des no no no envoyés à un paquet d’attaquants dans la Ligue, on voulait voir si Rudy pouvait confirmer… sauf que le karma ne l’a pas vraiment aidé jusqu’ici. D’abord, c’est Waiters qui avait percuté les jambes de Gobert, imposant à ce dernier de devoir quitter les siens pendant trois semaines. Soins effectués, renforcement apporté, RG27 retrouvait les siens il y a quelques jours et espérait trouver sa vitesse de croisière d’ici la fin du mois. Malheureusement, c’est un nouveau coup dur qui lui est tombé dessus, puisque cette fois c’est son coéquipier Favors qui a fini dans les échasses du géant. Tombant au sol et comprenant immédiatement qu’il venait de se passer un sale truc, Rudy quittait le terrain après seulement deux minutes de jeu. Le genre d’image que les fans du Jazz détestent voir, et il en va de même ici sur l’Hexagone. Immédiatement analysé par le staff médical de sa franchise, Gobert a réalisé des rayons qui n’ont rien déclaré de grave.

Cependant, plusieurs sources confirment qu’il pourrait s’agir d’une entorse de niveau 1 au niveau du genou gauche, avec un ligament collatéral interne bien touché. Inutile de préciser que ces infos viennent d’Adrian Wojnarowski le journaliste-gourou d’ESPN, et qu’on en saura davantage dans la journée. En effet, une IRM est prévue afin que Rudy connaisse la suite de son programme, notamment la durée de son absence et de quel type de blessure il s’agit. C’est un vrai down pour Gobert sachant qu’il avait tout fait pour revenir rapidement et sérieusement, et qu’il voulait retrouver le level All-Star qui était le sien avant ces galères au niveau des jambes. Ce qui est encore plus chiant, ou con selon les préférences, c’est qu’il s’agit coup sur coup du même type d’événement. Un joueur perd son équilibre et lui rentre dedans, ce qui crée une forte tension sur ses ligaments et l’empêche de jouer. La “bonne nouvelle”, entre grosses guillemets, c’est qu’on préfère voir cela arriver plutôt qu’une blessure sans le moindre contact, ce qui signifie généralement des galères plus importantes dans la rééducation. En attendant donc les nouvelles qui tomberont certainement dans la soirée de ce samedi, on touche du bois et on croise les doigts afin de relancer la machine dans très peu de temps.

Et si les joueurs qui tournent autour de Rudy pouvaient éviter de s’aimanter constamment sur ses jambes, ce serait pas mal aussi. Pas de chance pour Gobert, sur ce coup.

Source : ESPN

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top