Pelicans

DeMarcus Cousins ne pense pas être échangé avant la deadline : comme l’an dernier en fait !

DeMarcus Cousins

Tout peut aller très vite en NBA !

Source image : Youtube

DeMarcus Cousins sera agent-libre l’été prochain, une épine – voire une bûche vu la période à laquelle nous sommes et le gabarit du bonhomme – sous le pied des Pelicans. Si DMC signe pour une autre franchise, il sera perdu sans compensation. Alors trade ou pas trade ? Boogie est sûr de lui, il restera un Pelican jusqu’à la fin de la saison.

Depuis le 15 décembre, le marché des transferts a pris une nouvelle tournure. C’est à partir de cette date que les joueurs ayant signé un contrat cet été peuvent être échangés. La tension va monter crescendo jusqu’au 8 février, date à laquelle est fixée la trade deadline. Ça risque de fumer dans la cervelle des dirigeants des Pelicans. Toute la question est de savoir si DMC va re-signer avec sa franchise cet été. Si la réponse penche vers le non, un trade pourrait être envisageable afin de ne pas perdre un All-Star contre peanuts dans quelques mois. Néanmoins, si l’équipe est toujours en course pour les Playoffs comme elle l’est actuellement (7ème à l’Ouest avec un bilan de 15-14), difficile d’échanger un de leur meilleur joueur. C’est la théorie qu’a semblé retenir Cousins lorsqu’il a été interrogé par Marc Spears d’ESPN sur la possibilité d’un échange :

« J’ai confiance en mon équipe. Je commence a comprendre le business bien mieux que je ne le faisais avant. Tu peux en quelque sorte prévoir quand les choses vont arriver. Nous sommes une équipe compétitive, talentueuse. Je ne pense pas du tout que ce sera la cas. »

« AD m’envoie des petites piques à propos de la free agency, mais il comprend aussi. Jrue Holiday était dans cette situation la saison dernière, et nous avions compris. Bien sûr, ils m’envoient des piques, ils me vannent, mais ils sont sérieux en même temps. Ils respectent ma situation. »

Son raisonnement est d’une logique sportive implacable. Néanmoins on le sait, la NBA rime aussi avec business. Toutefois, on voit mal le management saborder l’effectif alors qu’il y a une possibilité de Playoffs, ce serait un message désastreux envoyé à Anthony Davis et à Jrue Holiday. Si DMC ne veut pas bouger il ne lui reste plus qu’à faire gagner son équipe pour rester dans le top 8 à l’Ouest. Quelle est la possibilité que Cousins reste aux Pelicans l’été prochain ? Niveau pépettes, les Pelicans qui sont la septième masse salariale de la Ligue après les renouvellements des contrats de Davis et Holiday, sont déjà dans la luxury tax pour moins d’un million. Ayant acquis les bird rights de DMC, ils peuvent re-signer le pivot même en étant au-dessus du cap, mais il faudra aligner les billets. Pas évident dans un petit marché à l’échelle NBA. Boogie pourrait aussi être séduit par les Lakers qui pourront lui offrir le maximum sans problème et qui ont un projet intéressant. Mais DeMarcus Cousins ? Il pourrait privilégier la continuité et l’ambition sportive en faisant un petit effort pour les Pels.

En fin de contrat l’été prochain, Cousins donne des maux de tête au management de New Orleans. Le coût élevé d’un renouvellement et l’incertitude qui entoure son choix à la free agency pourraient pousser le board à chercher un trade. Difficile à faire avaler aux fans et à Anthony Davis si l’équipe est toujours en course pour les Playoffs, mais sûrement la meilleure décision sur le long terme. En attendant DMC est confiant, il s’est apaisé à la Nouvelle Orléans et apprécie ses coéquipiers. La dernière fois que Boogie était confiant, il a été échangé comme un malpropre alors qu’il était au All-Star Game, donc prudence…

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top