Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : PG à Indianapolis, Dwight à Houston, c’est la soirée des retrouvailles

Dwight Howard

Sortez vos mouchoirs.

Source image : Youtube

Ceux qui connaissent le monstre le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Pour vous aider, ou au moins essayer, nous vous proposons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit et ce durant toute la saison. On enchaîne donc avec cette nouvelle soirée et neuf matchs au programme. A vos decks, let’s go.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

Russell Westbrook et Victor Oladipo (à Indianapolis) : leurs retrouvailles s’annoncent saignantes (sic). R.I.P. les ficelles de la Bankers Life Fieldhouse.

Damian Lillard (à Miami) : c’est officiel, le rappeur ne passe plus en-dessous des 40 points TTFL au mois de décembre.

Giannis Antetokounmpo (à New Orleans) : tu veux savoir si tu vas faire best pick ? Envoie « Triple-Double » au 35-12-12 .

DeMarcus Cousins (contre les Bucks) : il n’a pas encore dépassé les 50 points TTFL cette semaine, il devrait corriger cette erreur dans quelques heures.

DeMar DeRozan (à Phoenix) : son pire ennemi sera le tableau d’affichage. Il va devoir trouver le moyen de taper les 30 points sans creuser l’écart trop rapidement.

James Harden (contre les Hornets) : il n’aura qu’à regarder Dwight Howard s’il commence à manquer de motivation.

Les bons spots du jour

Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

Paul George (à Indianapolis) : les sifflets du public sont généralement à double tranchant mais Paulo a l’habitude de gérer la pression depuis qu’il sait qualifier les Pacers en Playoffs à lui tout seul.

DeAndre Jordan (à Orlando) : l’incertitude ne concerne pas ses 18 rebonds mais plutôt le nombre de points qui iront avec. A partir de 15, ça commencera à devenir intéressant.

Nikola Vucevic (contre les Clippers) : contre les hommes de Doc Rivers, c’est la mixtape assurée pour les pivots cette année.

Marc Gasol et Tyreke Evans (à Washington) : il y a bien un moment où Memphis va se réveiller, alors on tente notre chance et on dira qu’on était des devins si ça arrive cette nuit.

Bradley Beal et Otto Porter Jr. (contre les Grizzlies) : leur cagade contre les Nets nous a un peu refroidis mais ce sont eux qui portent le Big Three des Sorciers en l’absence de Johnny.

C.J. McCollum (à Miami) : il a déjà signé un pacte de non agression avec Dion Waiters pour comparer leur adresse du parking.

Goran Dragic (contre les Blazers) : si il y a bien une faille dans le verrou défensif de Portland, c’est sur les lignes extér.

Donovan Mitchell et Rudy Gobert (à Chicago) : il faut bien que la « folle » série de victoires des Bulls s’arrêtent un jour, ces deux-là pourraient forcer le destin.

Eric Bledsoe et Khris Middleton (à New Orleans) : le seul joueur capable de défendre s’est blessé, c’est soirée open-bar au Smoothie King Center.

Jrue Holiday et E’Twaun Moore (contre les Bucks) : les nouveaux Stephen Curry et Klay Thompson (10/15 du parking contre les Rockets).

Kyle Lowry et Serge Ibaka (à Phoenix) : rien de tel qu’un passage dans l’Arizona pour faire le plein de soleil et de confiance pour les Canadiens.

Dwight Howard et Kemba Walker (à Houston) : le concours de lancers-francs entre Superman et Clint Capela s’annonce mythique.

Chris Paul, Eric Gordon et Clint Capela (contre les Hornets) : et tous les autres joueurs d’une équipe invaincue depuis 10 matchs.

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Steven Adams (à Indianapolis) : les simagrées de Melo ont eu le don de l’énerver or on sait tous ce que peut donner un All-Black lorsqu’il est tendu.

Myles Turner et Thaddeus Young (contre le Thunder) : il faudra batailler au rebond pour ne pas se faire bouffer par le Néo-Z mais ils ont les épaules pour.

Lou Williams et Austin Rivers (à Orlando) : devraient se partager tous les tickets shoot de Danilo Gallinari.

Trey Lyles, Jamal Murray et Wilson Chandler (à Boston) : quand on voit le boucan qu’ils sont capables de faire chez les Pistons, c’est forcément tentant.

Jaylen Brown, Marcus Smart, Terry Rozier et Jayson Tatum (contre les Nuggets) : quand on voit tous les absents à Boston, c’est forcément tentant.

Tyler Johnson et James Johnson (contre les Blazers) : c’est important d’être exhaustif.

Rodney Hood (à Chicago) : retour tout doux après sept rencontres d’absence.

Bobby Portis et Nikola Mirotic (contre le Jazz) : au-delà de la blague, ce sont les deux hommes en forme des Bulls.

T.J. Warren (contre les Raptors) : une tentation, ça s’arrête là.

Anthony Davis (contre Milwaukee) : décision de dernière minute. 

John Wall (contre Memphis) : de retour ce soir mais sous restriction.

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Andre Roberson : aurait pu figurer ici même sans sa blessure à la cheville.

Darren Collison et Cory Joseph : il fait pas bon être meneur des Pacers en ce moment.

Danilo Gallinari : rechute.

Evan Fournier, Terrence Ross, Arron Afflalo, Aaron Gordon et Jonathan Isaac : maintenant vous ne vous tromperez plus pour orthographier les prénoms de Gordie et Afflalo.

Paul Millsap, Nikola Jokic et Will Barton : même sans eux, les Nuggets arrivent à en mettre 19 à Detroit.

Kyrie Irving, Gordon Hayward, Marcus Morris et Al Horford : encore Jaylen Brown et on est bon.

Moe Harkless et Jusuf Nurkic : ils attendront leurs coéquipiers sur la plage de South Beach.

Lauri Markkanen : il a mal pris de se faire devancer par Nikola Mirotic au scoring.

Tony Snell, Matthew Dellavedova, Jason Terry, Jabari Parker, Mirza Teletovic : les Bucks sont dans le thème pour affronter les Pelicans.

Tony Allen, Frank Jackson, Dante Cunningham, Alexis Ajinça, Solomon Hill : un jour normal à l’infirmerie de New Orleans.

Devin Booker : encore un peu de patience !

Cody Zeller et Nicolas Batum : la poisse des Hornets

C’est tout pour cette nouvelle soirée, et c’est déjà pas mal. On se donne rendez-vous demain matin pour faire les comptes mais attention, on prévient les petits nouveaux, un réveil TTFL n’a rien d’un matin habituel. Alors faîtes le bon choix, faudrait pas vous mettre de mauvaise humeur de bon matin.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top