Pacers

Preview Pacers – Thunder : Paul George retourne dans son ancien royaume en outsider

Paul George / Russell Westbrook

On va enfin savoir qui est le vainqueur du trade de l’été.

Source image : Youtube

Depuis cet été, on avait noté sur nos agendas la date du retour de Paul George chez les Pacers. Les équipes se sont déjà jouées à la Chesapeake Arena mais le contexte sera forcément différent pour les premiers pas de Paulo à la Bankers Life Fieldhouse sous une autre tunique, ce soir à 1 heure du matin.

Aujourd’hui, les dynamiques sont clairement différentes entre OKC et Indiana. Les premiers galèrent en attaque malgré un Big Three pourtant très offensif – 24ème avec 101,8 points de moyenne – et ils sortent d’un match bien triste contre Charlotte (défaite 116-103). Les systèmes de jeu sont d’une pauvreté déprimante si tant est qu’ils existent et les rotations de Billy Donovan ne sont pas non plus des références. Cette nuit, il va au moins falloir défendre sérieusement car en face, Indiana, ça attaque plutôt bien. Sur 27 matchs, les hommes de Nate McMillan n’ont marqué moins de 100 points qu’à huit reprise et sont dorénavant la sixième attaque de la Ligue. Sur le pourcentage du parking, Vicky et ses potes sont seconds derrière Golden State avec près de 39,5%. Il faut également mentionner leur série en cours de trois victoires d’affilée ainsi que leurs sept succès sur les dix derniers matchs. A l’inverse du Thunder, c’est la défense qui pourrait poser problème. La légende raconte que Gregg Popovich a fait une syncope en voyant le niveau de Bojan Bogdanovic dans ce secteur.

Mais vraiment, ce qui va nous intéresser, c’est évidemment la confrontation entre Paul George et l’ensemble de l’état de l’Indiana. L’été dernier, le All-Star réclamait un trade un an avant de devenir agent-libre. Jusqu’ici pas de problème, sauf que le joueur a agit publiquement sans prévenir le management de la franchise en amont, le prenant un peu de court. Ainsi, sa valeur marchande en a pris un coup et on pouvait être moins serein pour l’avenir des Pacers. Sauf que, quand on voit le début de saison de la franchise, on peut se demander qui était le vrai vainqueur du deal passé entre Indy et OKC. Obligé de s’effacer à côté de Russell Westbrook à OKC, Victor Oladipo revit enfin dans les plaines de l’Indiana. A contrario, PG13 fait le travail sans non plus être flamboyant tous les soirs. Sa première mi-temps contre le Jazz est une horreur : mauvais choix de tir, pertes de balles, aucune envie. C’est ce soir que le GM d’OKC, Sam Presti, saura s’il s’est fait troller par son confrère de l’Indiana ou non. Il ne faudra pas non plus oublier Domantas Sabonis qui a fait partie du voyage vers Indianapolis. Entre les deux saisons, il a multiplié par deux ses statistiques en points, rebonds et passes. Le tout en ajoutant en moyenne 5 minutes de plus par match. Le jeune Lituanien de 21 ans aura très clairement envie de prouver à Sam Presti que c’était une erreur de l’envoyer à l’Est.

Alors bien sûr, Oladipo, Sabonis, Westbrook et Paul George vont se retrouver, mais le duel de ce soir ne se résumera pas qu’à ça. Tout d’abord, les lieutenants sur les lignes arrières seront déterminants : Andre Roberson, qui pour l’instant est encore incertain et Bojan Bogdanovic. L’un défend, l’autre non, l’un score et l’autre non. Ils pourront assister leurs leaders respectifs avec un temps de jeu qui ne sera pas forcément folichon. Par ailleurs, la raquette sera également primordiale. Ce n’est pas un match-up très glamour, mais Myles Turner devra se défaire de la moustache de Steven Adams. Bien que le premier score davantage, le pivot d’OKC risque de prendre de la place et ainsi de le gêner. Cependant, on va tout arrêter. Le real MVP de ce soir, ce sera Lance Stephenson. Après avoir navigué du côté de Charlotte, de L.A. ou de Memphis, Lancelot connait pour l’instant sa première saison quasiment complète depuis trois ans. Il se rappellera au bon souvenir de l’époque où les Pacers jouaient les finales de Conférence contre le Heat. Une époque où Paul George et son arrière psychopathe roulaient sur la concurrence à l’Est. Alors ce soir, il ne faudra pas être surpris d’avoir un duel de pitbull entre Lance et Russell Westbrook alors que les deux meneurs de l’Indiana sont incertains et que Born Ready pourrait distribuer le jeu sur certaines séquences.

Ce match s’apparente à un épisode lamba de Game of Thrones. Le bon, le repenti, le traître et le vengeur. Il y a tellement de liens entre les joueurs ou entre les franchises que l’aspect personnel sera central dans cette rencontre. Il va falloir être fort mentalement, sur le terrain comme derrière son écran de l’ordi.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top