Timberwolves

Kevin Garnett dans le management des Wolves à une seule condition : le départ du proprio !

Kevin Garnett

Le Big Ticket et Glen Taylor, une grande histoire d’amour.

Source image : Youtube

Kevin Garnett n’a pas tiré un trait sur son rêve de rachat des Wolves. The Big Ticket est chaud, à une seule condition et pas des moindres, l’actuel proprio Glen Taylor doit dégager. Une rancœur qui date de son dernier passage dans le Minnesota, où entre décès tragique et promesses non tenues, rien ne s’était passé comme prévu.

Lorsqu’il revient finir sa carrière aux Wolves en 2015, l’histoire a tout du conte de fées la sauce américaine. La success-story doit se dérouler comme suit, KG signe pour deux ans afin d’encadrer tranquillement les jeunes de l’équipe. Le temps pour le coach de ses débuts, qui vient de se rasseoir sur le banc des Wolves, de réunir un conglomérat d’investisseurs. Les deux compères qui ont accumulé pas mal de gains en carrière, plus de 325 millions pour KG, 40 pour Saunders, espèrent ainsi racheter le club à Glen Taylor et prendre les rênes du sportif. Le propriétaire qui cherche à vendre ne serait pas contre, son seul souhait, le chèque mis à part, étant que l’équipe ne déménage pas. On peut faire confiance à Garnett et Saunders, très attaché à la région, pour respecter ce vœu. Le projet était donc en bonne voie, toutefois Filip Saunders, se voit déceler un lymphome de Hodgkin et meurt rapidement des suites de cette maladie. Il est remplacé par Sam Mitchell, un autre proche de KG qui se voit bien continuer un peu avant de prendre une place dans le management des Wolves, à défaut d’en devenir propriétaire.

Toutefois après une saison, Mitchell est débarqué. Glen Taylor voit grand, il ramène Tom Thibodeau et change une grande partie du management. Déjà très touché par la mort de son coach, KG a du mal à digérer le départ de son successeur et le remerciement du management. Lui pour qui la loyauté est primordiale se sent trahi, il n’honorera pas sa dernière année de contrat et prend sa retraite. Depuis, les relations sont gelées entre Glen Taylor et lui. Le propriétaire a plusieurs fois tenté de faire un pas vers Garnett, notamment pour lui proposer de retirer son maillot au Target Center. Mais le Big Ticket est resté de marbre face à ses appels du pied répétés. Le joueur réputé pour son mauvais caractère est rancunier, pour le coup ça peut se comprendre. Il avait à cœur de faire les choses bien. Aider les jeunes à se développer avant d’ensuite les piloter depuis le management. Glen Taylor ne lui en a pas laissé l’occasion. Devenu une star télé, Garnett n’a toujours pas écarté l’idée d’un retour pour boucler la boucle proprement. Il œuvre toujours pour réunir des investisseurs capables de racheter le club à Glen Taylor. Il est revenu sur son souhait pour Awful Annoucing :

“Je ne veux pas être associé avec Glen Taylor. Et je ne voudrai jamais être associé à Glen Taylor à Minnesota. J’aimerais beaucoup faire partie d’un groupe qui lui rachète la franchise, le destitue et avance.”

Kevin Garnett s’amuse bien comme animateur télé mais il aimerait se faire une place dans le management. Il pense forcément aux Wolves, toutefois ça ne fera pas tant que Glen Taylor en restera le propriétaire. Le joueur, déçu des promesses non tenues, ne travaillera jamais plus pour Taylor, refusant même pour l’instant de voir son maillot retiré de la salle. Peu commun pour un futur Hall of Famer. Le rachat de la franchise par KG et d’autres investisseurs serait une revanche sur Glen Taylor, en partie responsable de sa fin de carrière en eau de boudin.

Source texte : Awful Announcing


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top