Spurs

Kawhi Leonard is back : 13 points en 16 minutes, préchauffage avant de retrouver son level All-Star

Enfin ! On a pu voir Kawhi Leonard jouer pour la première fois cette saison, c’était cette nuit à Dallas. Un match perdu par les Spurs, mais qui a tout de même permis à la bête de retrouver quelques sensations.

Kudos à Rick Carlisle et ses enfants. Jamais facile d’accueillir San Antonio à la maison, mais la mission a été bravement accepté par des Mavs collectifs et concentrés. Il faut bien qu’on rende à César ce qui lui appartient, avec une chouette défense et une triplette extérieure productive (48 points pour Barea-Ferrell-Matthews), les soldats de Dallas ont pu s’imposer face aux Spurs, ce qui représente toujours une grosse satisfaction dans ce genre de derby texan. Maintenant, on ne va pas se mentir, l’information de la soirée n’était pas vraiment là, et même le broadcast des Mavs ne pouvait s’empêcher de zoomer ailleurs. Kawhi Leonard faisait son retour, avec un sourire en coin au moment de checker Dirk Nowitzki, ce qui excitait forcément la Spurs Nation. Six mois qu’on n’avait pas vu le phénomène jouer, deux derniers mois insoutenables pour les fans de San Antonio, et enfin cette première image qui avait disparu de la circulation, Kawow présent à l’entre-deux avec son numéro 2 floqué dans le dos. Gregg Popovich glissait quelques mots doux à son protégé, Patty Mills et compagnie pouvaient enfin profiter de leur All-Star, et les Spurs étaient presque capables de s’annoncer au complet avec Kyle Anderson encore obligé de rester sur le côté. Tresses impeccables, même visage de statue, qu’en était-il de Leonard sur le terrain ?

Ce à quoi on pouvait s’attendre… voire un peu plus. On le savait, car Coach Pop l’avait notamment annoncé depuis quelques jours, l’ailier allait forcément reprendre la compétition sous une restriction précise au niveau du temps de jeu. Seulement 16 minutes pour sa première sortie en six mois, on vous laisse imaginer les semaines à venir. Kawhi ne sera pas envoyé dans la trentaine voire la quarantaine avant un bon bout de temps, potentiellement début-janvier si on suit la logique Spurs qui règne dans les couloirs de la franchise depuis des années. Cependant, en un gros quart d’heure, le All-Star n’a pas perdu de temps pour montrer que rien n’avait changé pendant sa longue absence. Balle au poste, balle en tête de raquette, balle en sortie d’écran, Leonard claquait 6 points dès le début de la rencontre et trottinait pour les obtenir. Pas la moindre hésitation, juste un peu de charbon à mettre dans le moteur car la machine s’essoufflait rapidement. Ce qui se ressentait d’ailleurs dans la suite du match, certaines des initiatives de Kawow manquant d’un peps évident. De quoi s’inquiéter ? Certainement pas, l’intéressé est lui aussi du genre à comprendre la pertinence du moment. On ne va pas s’arracher la gueule contre Dallas en plein mois de Noël, quand le viseur est braqué en permanence sur les Playoffs. Mais s’il y a moyen d’improviser offensivement et apporter comme toujours en défense, pourquoi hésiter ? Douze tirs pris en seize minutes, du reverse au simple pull-up en passant par du jeu dos au panier, c’était du Kawhi comme on connaît Kawhi. Et après une si longue période sans le voir jouer, cela procurait un réconfort assez plaisant. En attendant la suite avec impatience.

Le prochain match ? Ce sera ce vendredi à Houston. Sachant qu’il y aura un back-to-back avec… Dallas le lendemain (à domicile), que feront les Spurs ? Difficile à dire. Mais voilà la seule question qui entoure Kawhi Leonard, car pour le reste les nouvelles sont rassurantes : le bonhomme est comme avant.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top