Bulls

Les Bulls sondent le marché pour Nikola Mirotic et Robin Lopez : faudrait pas que Chicago se mette à gagner

nikola mirotic

L’Espagnol n’a aucun respect pour le tanking de son équipe.

Source image : NBA League Pass

Revenu très fort suite à sa blessure au visage, Nikola Mirotic est en train de ruiner les efforts des Bulls pour obtenir le pire bilan de la Ligue. Chicago aurait donc commencé à interroger différents GM aux quatre coins du pays pour échanger l’Espagnol ainsi que Robin Lopez avant la fin de la saison.

Les Bulls restent sur trois victoires consécutives, soit autant que le nombre de succès engrangés lors des 23 premiers matchs de la saison. Vainqueurs des Hornets, des Knicks mais surtout des Celtics, les hommes de Fred Hoiberg sont revenus à hauteur d’Atlanta au classement avec un bilan de 6-20. Une série positive qui correspond étrangement au retour de Nikola Mirotic sur les parquets, depuis ce fameux déplacement à Charlotte, vendredi dernier. Enfin remis de ses fractures du visage infligées par Bobby ‘Mike Tyson’ Portis, l’Espagnol est revenu en grande forme. Il tourne à 16,3 points et 4,7 rebonds de moyenne en 22 minutes et rentre la moitié de ses tentatives longue distance (9/18) lors de ses trois premiers matchs de l’année. Une réussite qui met en péril le projet des dirigeants de Windy City qui souhaitent obtenir le meilleur pick possible lors de la prochaine Draft Lottery qui aura lieu à Chicago le 15 mai prochain. Ainsi, Gar Forman et John Paxson se seraient mis à la recherche active d’un nouveau toit pour Miro et Robin Lopez selon K.C. Johnson du Chicago Tribune.

Ce n’est pas faute d’avoir réclamé son transfert à ses dirigeants pour Nikola au début de l’embrouille avec Bobby Portis. Mais le GM des Bulls avait d’abord refusé pour permettre de faire remonter la cote de son joueur afin d’obtenir plus de contreparties. D’autant que le compatriote de Marc Gasol ne pourra pas être tradé avant le 15 janvier puisqu’il était agent-libre l’été dernier. Encore un peu de patience donc, même s’il ne devrait pas empêcher ses patrons de l’envoyer ailleurs bien qu’il dispose d’une no-trade clause. Avec un salaire annuel de 12,5 millions de dollars et une deuxième année de contrat en team option, le sniper pourrait intéresser une franchise à la recherche d’un stretch-four pour effectuer un push juste avant les Playoffs. Cela s’annonce un peu plus compliqué pour RoLo et ses 28,2 millions de billets verts répartis jusqu’en 2019. Avec ces deux trades potentiels, Chicago souhaite surtout se blinder de tours de draft pour pouvoir repartir de zéro dans les années à venir. Les franchises qui se voyaient déjà leur refourguer des contrats longue durée peuvent se rhabiller même si on n’est jamais vraiment sûr de rien avec GarPax.

La bonne forme actuelle de Nikola Mirotic joue donc en la faveur des Bulls même s’ils préfèreraient que ça n’empiète pas sur leur belle série de défaites. Chicago a officiellement adopté une stratégie de tanking et souhaite se débarrasser de tous ses contrats gênants pour assembler une jeune équipe talentueuse autour de Zach LaVine avant de potentiellement faire venir un vétéran All-Star pour inspirer tout ce petit monde. Il devrait y avoir du mouvement autour du United Center dans les deux prochains mois.

Source texte : The Chicago Tribune


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top