Los Angeles Clippers

Retour gagnant pour Milos Teodosic : le gros shoot qui fait mal, la victoire pour les Clippers

Milos Teodosic
Source image : NBA League Pass

Il a effectué son retour cette nuit et a su être clutch quand il le fallait. Milos Teodosic a régalé ses fans, pour une victoire des Clippers au finish face aux Raptors : welcome back, plus que jamais.

Pourtant, drôle de partie pour l’ami serbe. Non pas que ce fût un désastre, loin de là, mais sur les 36 premières minutes de jeu de son équipe, on n’était pas sur du cru de grande qualité. Un peu normal, sachant que le meneur n’avait pas joué de vrai match depuis longtemps, mais toujours étonnant de le voir sans la moindre passe décisive ni le moindre trois-points planté. Il manquait quelque chose, et Doc Rivers avait besoin de ce quelque chose plus que jamais, dans une affaire serrée avec des Raptors peu motivés. DeAndre, Lou, Austin, Montrezl, les copains faisaient le job mais qui allait faire la différence ? Des initiatives intelligentes comme souvent de la part de Teodosic, avec des écrans placés loin du ballon pour libérer un copain, mais il fallait du gros shoot. Un premier à distance pour ramener les siens dans le dernier quart, puis cette bombe salvatrice qui permettait à toute une salle de respirer un grand coup. Une quarantaine de secondes avant la fin du match, un micro-point d’avance et ce pick and roll qui s’improvise avec Jordan. Le pivot reçoit la balle mais la rend immédiatement à son barbu préféré car trop éloigné de l’arceau. Milos n’hésite pas une seconde, la marque des joueurs confiants, même après une longue absence. Catch, shoot, filoche ? Filoche ! Le Staples Center se lève d’un seul homme et Teodosic envoie un coup de poing en l’air. Il le sait, c’est ce shoot qui va définitivement casser le dos des dinos.

Et Toronto ne reviendra pas, d’ailleurs, dans ce match. Une partie assez mal engagée par les hommes de Dwane Casey, plus désintéressés qu’autre chose alors qu’il y avait assez de place pour prolonger la belle série de victoires récemment lancée. Un DeRozan de retour dans son mode forceur, un Lowry à côté de la plaque, seul Valanciunas était véritablement dans son assiette. Qu’est-ce qui était dans celles des joueurs à la cantine ce lundi ? Difficile à dire, mais c’était probablement plus proche du somnifère que de la caféine. Tant pis, tant mieux pour les Clippers surtout. Milos est enfin de retour et pourra faire parler sa magie au quotidien. La très bonne nouvelle, au-delà de la victoire, c’est que le vétéran n’a montré aucun signe de ralentissement, profitant de ce match pour mettre du peps dans les jambes. Il est là le Teodosic, prêt à rattraper le temps perdu et montrer à la NBA qu’il a tout ce qu’il faut pour exceller. Les Raptors ont été prévenus, prochaine cible à venir…

De l’impro comme on aime, un peu folle mais tellement chouette : merci d’être de retour, Milos Teodosic.

Couverture

Les visiteurs ont tapé :


1 Comment

1 Comment

  1. Joe l'embrouille

    12 décembre 2017 à 12 h 31 min at 12 h 31 min

    Barbu ? Faut se mettre à jour les mecs !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top