Hornets

Nicolas Batum n’est plus le même depuis sa blessure : une douleur qui pourrait le mener au bloc opératoire

Nicolas Batum

Encore une mauvaise nouvelle pour les Hornets.

Source image : YouTube

Ça vous a peut-être échappé, mais Nico Batum n’était pas de la victoire des Hornets face à un Thunder défaillant la nuit dernière (116-103). Pas tout à fait remis de sa blessure au coude, il a été placé au repos. Une situation qui fait écho à l’inquiétante interview qu’il a donné samedi après le match perdu face aux Lakers (110-99).

Nicolas Batum a été touché aux ligaments du coude gauche lors d’un match de pré-saison le 4 octobre. Un coup dur pour le Français qui avait passé l’intersaison à travailler sur son jeu, renonçant à l’Euro avec l’équipe de France. D’abord annoncé out pour la saison, la blessure nécessitant une opération, un spécialiste a toutefois trouvé un moyen d’éviter la chirurgie. L’absence de l’ailier tricolore a alors été réduite à 6 semaines. Revenu le 15 novembre, il a débuté 12 matchs depuis mais il souffre à chaque rencontre et ses performances sont en deçà de ses standards habituels – 10,1 points, 4,4 assists, 4,3 rebonds et surtout des pourcentages catastrophiques : 37% aux tirs et seulement 22% à 3-points. Selon Batum ses statistiques sont le résultat de la souffrance qu’il endure sur le terrain, il l’a expliqué dans une interview à Rick Bonnell du Charlotte Observer :

“Depuis que je suis revenu il y a trois semaines, c’est vraiment très gênant pour mon jeu, ça me dérange énormément. Je ne peux pas être moi même. Quand je suis là, je sais ce que je dois faire, mais je ne peux pas le faire. Depuis que j’ai repris, je n’ai jamais été à 100%, ni même proche de 100%. J’ai mal sur chaque contact.”

Des déclarations très inquiétantes pour les Charlotte Hornets, Batum étant un des playmaker principal de l’équipe. Avec un bilan de 10-16 l’équipe est actuellement treizième de la Conférence Est alors qu’elle visait les Playoffs en ajoutant cet été Howard à l’effectif. Dans un effectif miné par les blessures et par les soucis de son coach Steve Clifford, le Normand doit-il profiter de cette saison mal embarquée pour se reposer, voir même se faire opérer ? Jusqu’ici aucune décision n’a été prise, mais ça ne pourra pas durer longtemps comme ça. Avec son gros contrat, de 20 millions d’euros annuels qui court pendant encore plus de trois ans, les Hornets ne peuvent pas prendre le risque d’aggraver la blessure de Batum. Le Frenchie s’est exprimé en fin d’interview sur la perspective d’une opération :

“Nous devons en parler avec le staff, je ne sais pas encore. Une opération cet été ? Possible.”

Saison catastrophique à Charlotte, des résultats en berne et des choix sportifs douteux. En voulant éviter une opération et accélérer le retour de Nicolas Batum, le management a aggravé sa blessure et augmenté la souffrance de l’ailier. De plus, il est possible qu’il n’échappe pas à l’opération cet été et qu’il soit absent la saison prochaine. Une mauvaise nouvelle de plus pour les Hornets et pour l’équipe de France, si son leader pour la Coupe du monde 2019 venait à avoir passé deux ans de traversée du désert. Heureusement on en est pas encore là, mais Batum lui-même n’a pas l’air très optimiste.

Source texte : Charlotte Observer


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top