News NBA

LaMelo et LiAngelo Ball signent leur premier contrat pro en Lituanie : les Tuche débarquent à Prienai

LaVar Ball liangelo ball

Attention au dépaysement.

Source image : montage via YouTube

LaVar Ball a décidé d’envoyer ses deux derniers fils en Europe pour découvrir le monde professionnel. LiAngelo et LaMelo devraient faire leurs grands débuts à Prienai en Lituanie au mois de janvier prochain. Attention au choc des cultures.

Au dernier épisode, LiAngelo s’était fait arrêter en Chine pour vol à l’étalage lors d’un déplacement avec l’équipe des UCLA Bruins. Finalement libéré suite à l’intervention de Donald Trump notamment, le frère cadet de Lonzo Ball a ensuite été retiré de l’université par son paternel. Ce dernier s’est ensuite mis à la recherche d’un refuge pour LiAngelo et LaMelo afin qu’ils voyagent ensemble en Europe ou en Asie pour évoluer côte-à-côte dans un championnat professionnel à l’étranger. Quelques jours après la publication de sa petite annonce, le club de Prienai en Lituanie a répondu favorablement pour enrôler les deux frères selon Shams Charania de The Vertical. On est loin des paillettes de la March Madness, voire de notre LNB nationale, mais la famille a bien confirmé cette destination sur le compte Twitter officiel de la marque Big Baller Brand. Stylo en main, les deux derniers de la fratrie sont donc devenus pros à respectivement 19 et 16 ans, ce dernier devenant ainsi le plus jeune joueur américain à devenir professionnel à l’étranger. Le décor de cette petite ville de 10 000 habitants risque quand même de déconcerter un peu les deux frères, au moins au début.

Car c’est bien une aventure à deux que LiAngelo et LaMelo sont venus chercher dans les pays baltes. Probablement accompagnés de leur père, historie de créer le buzz et de continuer d’attirer l’attention, même à plusieurs milliers de kilomètres des rédactions d’ESPN ou du siège de TNT, les Ball Brothers ne devraient même pas intégrer l’équipe fanion de Prienai. L’équipe réserve les attend pour participer à la Baltic Basketball League, un championnat de second rang où le salaire des joueurs ne dépasse pas les 500 dollars mensuels selon Jonathan Givorny de Draft Express. Il se pourrait d’ailleurs que les petits frères du meneur des Lakers acceptent de jouer gratuitement pour avoir une chance de se faire repérer par les scouts NBA. LiAngelo part de loin alors qu’il ne fait pas partie des cracks de sa génération d’après les propos d’un GM rapportés par Adrian Wojnarowski d’ESPN.

« Il ne fait pas partie de notre liste de joueurs à scouter, même pas la liste élargie. »

Contrairement à Lonzo Ball qui bénéficiait déjà d’une belle cote de popularité l’année dernière à la même époque, son second n’a pas le même talent. La preuve en est avec ce deal d’un an signé au sein d’un club lituanien totalement random et ne participant pas à une grosse compétition européenne cette saison. On suivra tout de même de loin les performances des deux bros dans leur nouvelle aventure sur le Vieux Continent. Une histoire qui nous rappelle forcément l’exil de Brandon Jennings à Rome pour engranger de l’expérience et renflouer un peu les caisses avant de s’inscrire à la Draft en 2009. A l’époque, le meneur avait eu du mal à s’imposer dans le championnat italien avec 5,5 points, 2,2 assists et 1,6 rebond de moyenne en 17 minutes. Un bilan qui peu interroger sur l’impact des Ball en Lituanie même si l’adversité ne sera pas aussi relevée.

Le quotidien des habitants de Prienai risque d’être bouleversé par l’arrivée de ces deux basketteurs américains surmédiatisés. Leur père pourrait même être du voyage, doublant le potentiel de situations loufoques lors des prochains mois. Petit bonus, Virginijus Seskus, le coach du Prienu Vytautas, ne parlerait pas anglais et serait comparé au LaVar Ball lituanien sur place. On a déjà hâte de voir les deux hommes se rencontrer.

Source texte : SB Nation

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top