Bulls

Alléluia, les Bulls remportent deux matchs de suite pour la première fois cette saison : merci les Knicks !

bulls robin lopez
Source image : NBA League Pass

Ils l’ont fait, ils ont réussi ! Pour la première fois cette saison, les Bulls ont validé deux victoires de suite, après avoir tapé les Knicks cette nuit : ce fût chaud, ce fût moins une, mais c’est bonheur pour les habitants de Chicago.

Seuls les Hawks, ou plutôt les pioupious, sont encore incapables de remporter deux matchs de suite sur cette saison 2017-18. Mais dans l’Illinois, l’étiquette est enfin décollée après avoir bien transpiré. Vendredi soir, Lauri Markkanen et son crew avaient fait le job du côté de Charlotte, avec une belle victoire en prolongation et sans trembler dans les moments chauds. En back-to-back, les enfants de Fred Hoiberg devaient se ramener prêts car les Knicks voulaient changer leur fortune. Seulement une victoire en déplacement cette saison, un Kristaps Porzingis dans la place, même Charles Oakley était venu squatter le United Center pour ce duel qui sentait bon le chêne. Et d’entrée, c’est bien Chicago qui donnait le ton sous l’impact de ses starters. Sans exceller dans le jeu, les Bulls parvenaient à défendre suffisamment bien pour que New York suffoque en attaque et se mette limite à devenir nostalgique des années Melo. Préchauffage terminé, jeu enfin placé, les Knicks remontaient leur pente créée dans le premier quart et reprenaient même la main dans le troisième quart-temps. Un peu de banc, de Courtney Lee et de Kristaps, voilà ce qu’il fallait pour que les visiteurs puissent retrouver le droit chemin. Seul problème, en face le banc n’avait pas trop l’intention de se faire avoir à domicile, et les deux meilleurs copains du monde étaient survoltés. Les deux meilleurs copains du monde ? Beh oui, Mirotic et Portis, voyons. Bras-dessus bras-dessus, enfin façon de parler, les deux joueurs faisaient le taf pour permettre à Chicago de remettre un écart dans le money-time. Sauf qu’un match des Bulls sans un vent de panique, ce n’est pas vraiment un match des Bulls. Comeback new-yorkais puis égalisation signée Porzingis en toute fin de match, sale ambiance sur le banc de Fred Hoiberg.

L’action salvatrice ? Une pénétration de Kris Dunn provoquant deux lancers controversés. Faute, pas faute, whatever, les Knicks en chient sur cette rencontre et cela se confirme jusqu’au buzzer. Car après les lancers rentrés par le meneur de Chitown, Kristaps obtient un clean look pour l’emporter sauf que son tir ricoche et tue les espoirs des siens. Victoire, victoire ! Le United Center ne triomphe pas mais les jeunes lâchent quelques sourires. Il faut dire que dans ce début de campagne variant entre l’incompréhensible et le prometteur, un minimum de stabilité était recherché. Un minimum quoi, juste deux matchs corrects de suite avec la victoire au bout. Depuis quelques semaines les Bulls avaient offert des performances intéressantes, notamment à Denver ou Indiana, mais le finish n’avait pas récompensé l’armée rouge et blanche. Il fallait donc ça pour que le groupe quitte la salle le coeur léger, Nikola Mirotic célébrant son comeback avec fierté. On se marre, on se marre, mais en deux matchs l’Espagnol en est à deux victoires, sans embrouille avec un coéquipier. De quoi faire glousser les habitants de Chicago, eux qui regardaient discrètement Markkanen tenir tête à Porzingis dans un duel de licornes européennes. Trois échanges et deux compliments lâchés entre eux, les deux snipers se quittaient sur un beau petit duel prometteur. Après tout, si on peut en avoir plus souvent du même genre, pourquoi pas ? Côté Bulls, en tout cas, ça signe direct.

On fait les fous ? Allez, on fait les fous. Le prochain match sera également remporté par Chicago, ce qui offrira une série de 3 victoires pour Justin Holiday et ses boys. Ouais on sait, ce sera Boston en face, mais laissez-les kiffer un peu leur dimanche : c’est pas tous les jours la teuf chez les Bulls. 

Couverture


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top