Cavaliers

Derrick Rose est maudit : la perspective d’une nouvelle opération du meneur des Cavs grandit

Derrick Rose

Derrick Rose se confie sur sa blessure.

Source image : NBA League Pass

S’il a réintégré l’effectif des Cleveland Cavaliers, Derrick Rose n’en a pas fini avec les blessures. Le MVP 2011 a dévoilé à l’occasion du match face aux Pacers qu’il souffrait d’un éperon osseux à la cheville gauche.

Un éperon osseux signifie qu’un os supplémentaire se développe sur l’os déjà existant. Cette blessure pourrait nécessiter une nouvelle opération. Un coup dur pour le meneur qui après plusieurs années de galère reste sur trois saisons régulières à plus de 50 matchs. Il a signé cet été pour un an au salaire minimum chez les derniers finalistes, néanmoins, depuis la reprise du championnat, il a déjà raté 18 des 25 matchs de son équipe. Sa blessure cumulée à celle d’Isaiah Thomas laisse les Cavs orphelins de tout meneur, obligeant LeBron James à s’employer. Après avoir tenté de faire face à cette blessure seul, il a mis tout le monde au courant cette nuit lors de la défaite des Cavaliers face aux Pacers (102-106) :

« Je suis un traitement afin de rétablir ma cheville. J’ai un éperon osseux, je ne l’avais dit à personne jusqu’ici. J’essayais de traiter cela moi même. »

Cette blessure qui le tient éloignée des terrains depuis le 7 novembre dernier, l’empêchant au passage de participer au retour en forme de son équipe, a bien failli mettre un terme à sa carrière. Le meneur a pris un break de deux semaines afin de réfléchir à son futur, lassé de devoir sans cesse se battre avec son corps meurtri. Promis à un avenir radieux, plus jeune MVP de l’histoire, Derrick n’a jamais su se remettre d’une rupture des ligaments croisés contractés lors des Playoffs 2012. Avec un jeu basé sur l’explosivité et les changements d’appuis, il n’est plus que le fantôme de lui même depuis, d’autant que les blessures ne l’ont depuis jamais vraiment laissé tranquille. Cette semaine, il a néanmoins fait le choix de revenir dans sa franchise pour se soigner. Il a présenté ses excuses devant un management et des coéquipiers compréhensifs et patients. Un choix guidé selon certains par la volonté de conserver son contrat de 70 millions de dollars avec Adidas, deal qui prendrait fin si le joueur jetait l’éponge. L’intéressé réfute, tout comme il balaie les rumeurs lui prêtant des envies d’ailleurs.

« Non, non, » non, un transfert ? Non ! Soyons sérieux ! Je suis dans une des meilleures équipes de la Ligue, pourquoi je voudrais être transféré ? Je suis content de faire partie de cette équipe. »

Derrick Rose vide son sac, des excuses, une déclaration d’amour à ses coéquipiers et la promesse d’un retour en forme. Sa réintégration dans l’effectif des Cavs n’est qu’un premier pas sur le chemin de la guérison. Si le traitement s’avère inefficace, il devra passer par la case opération, de quoi décourager définitivement le meneur All-Star ?

Source texte : ABC News

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top