Pelicans

Preview Pelicans – Kings : DeMarcus Cousins contre Sacramento, on vous laisse finir la phrase

DeMarcus Cousins
Source image : YouTube

Les Sacramento Kings se déplacent dans l’antre de DeMarcus Cousins cette nuit (2h heure française). Et leur ancien franchise player risque bien de leur faire mal. Toujours privé d’Anthony Davis touché aux adducteurs, DMC est l’arme de destruction massive des New Orleans Pelicans. Prêt pour un bis repetita ?

Duel déséquilibré ce soir au Smoothie King Center, d’un coté une équipe de Sacramento mal en point se disputant avec Dallas la dernière place de la Conférence Ouest, de l’autre des Pelicans sur courant alternatif certes mais toujours présent dans le Top 8. Dans le sillage d’un Boogie colossal, les Pelicans veulent définitivement prendre leur envol et creuser l’écart sur un Thunder encore battu hier soir. Il y a 2 jours, l’intérieur a signé une performance retentissante face aux Nuggets, tout simplement 40 points et 22 rebonds. Il leur a tout fait, combinant la férocité du Shaq, le handle de Kyrie et la précision de Curry. Le pivot All-Star en a aussi collé 38 à Portland il y a moins d’une semaine. Il profite à plein régime de l’absence d’Anthony Davis, son colloc’ habituel dans la raquette des Pels.

Ce n’est pas le seul motif d’inquiétude pour les Kings, non seulement DMC est chaud, mais il joue aussi contre son ancienne équipe, et il aime massacrer ses anciens coéquipiers. Willie Cauley-Stein avait trop peur de revivre ça, il sera absent ce soir (blessé). Le 27 octobre dernier, le shérif était en ville et on s’en souvient encore. Dans son ancienne salle du Golden 1 Center, il a très vite retrouvé ses marques dans sa raquette. Ce fut un récital, 41 points, 23 rebonds, 6 assists et la victoire en prime (114-106). Déjà, ce soir là, Anthony Davis était absent, ça commence à sentir mauvais pour les Kings. Doit on pour autant les condamner, n’y a-t-il pas quelques motifs d’espoir ?

Sacramento ne voyage pas très bien certes (3-11), mais sort néanmoins d’une série de 4 déplacements en 5 matchs plutôt bien négociée. Après une victoire surprise face aux Warriors, les joueurs ont fait le boulot face à des Bulls en piteux état. Ils ont échoué de peu face à Milwaukee et surtout Cleveland qui ne doit son salut qu’a un LeBron James de gala. Le King écartant les Kings d’un trois-points décisif à 15 secondes de la fin. Donc les californiens voyagent un peu mieux, et New Orleans a un bilan de 50% a domicile (6-6) : premier motif d’espoir. Ensuite, que se passe-t-il quand la pire attaque de la NBA, affronte une des plus mauvaises défenses ? Les Pelicans encaissant plus de 110 points par match, on peut espèrer que les Kings marqueront ce soir plus de points qu’a l’accoutumée (95.6 points), et si par miracle ils parviennent via une « Cousins rule » à contenir l’intérieur, le match pourrait ne pas être si déséquilibré que cela.

On aurait vite fait de condamner les Kings ce soir, tous les éléments sont réunis pour qu’ils prennent une valise estampillé DMC. Ce serait oublier la belle capacité de résistance dont font preuve les Californiens et la folie de Cousins. Avec des arbitres un tantinet sur les nerfs, et un Boogie survolté face à son ancienne franchise, qui peut être sûr qu’il finira le match ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top