Hornets

Charlotte perd Cody Zeller pour une durée indéterminée : c’est tout le jeu collectif des Hornets qui tousse

Bilan Hornets Crying meme jordan

Les Hornets version 2017-18 illustrent bien le terme de galérien.

Source image : Twitter

L’infirmerie déborde aux Charlotte Hornets. Contre Golden State, ils ont enregistrés deux nouvelles blessures : Frank Kaminsky, dont la cheville a tourné, mais surtout Cody Zeller, victime d’une déchirure au ménisque du genou gauche. Aucune date de retour n’a pour l’instant était communiquée.

Alors qu’il restait 49 secondes dans le troisième quart-temps face aux Warriors, Zeller a été contraint de quitter ses partenaires. Le diagnostic, une déchirure du ménisque, inquiète. Le joueur et son staff explorent l’ensemble des traitements possibles avant d’en dire plus et de révéler son indisponibilité. Cette saison, le frère de Tyler et Luke a disputé 19 matchs pour 7,2 points, 5,5 rebonds en 19,9 minutes. Des stats somme toute moyennes, toutefois, l’impact pour sa franchise de cet authentique col bleu n’est pas à négliger. L’an dernier, l’équipe réalisait une bonne première partie de saison. Playoffable à l’Est, elle avait déjà perdu son pivot pour une vingtaine de match. Sans lui Charlotte avait plongé, ce qui fera dire à Nicolas Batum aux micros de First Team :

“Cody compte beaucoup pour nous. L’équipe joue beaucoup de mouvements en pick-and-roll, main à main, la clé de tout ça, c’est lui. Quand on l’a perdu tous les timings étaient différents.”

Cette année, la donne a changé. L’équipe ayant pris conscience de sa faiblesse au poste de pivot, elle a recruté Dwight Howard sur le marché des agents-libres pour en faire son titulaire. Un pari risqué mais payant, le pivot multiple All-Star enchaînant les performances de qualité. Depuis le début de saison, il marque 15,1 points de moyenne et attrape 12,1 rebonds par match, le tout en à peine moins de 30 minutes. Mais alors, qui pour occuper le poste 5 lorsque Howard est sur le banc ? En l’absence de Cody Zeller, Frank Kaminsky capable d’évoluer au poste d’ailier-fort et de pivot devrait occuper ce poste. Il réalise une saison moyenne, 10,6 points et 4,3 rebonds en 23 minutes par match. Mais la configuration avec Kaminsky pivot est précisément celle qui a fait dégringoler Charlotte l’an dernier. Si en plus Kaminsky, annoncé out pour le match contre Chicago en raison d’une entorse à la cheville, doit accélérer son retour pour pallier à la blessure de Zeller, on peut douter de son efficacité.

Cody Zeller victime d’une déchirure au ménisque, est absent pour une durée indéterminée. C’est Kaminsky qui devrait le remplacer, pas forcément tout bénef pour Charlotte. Réalisant une saison décevante, la franchise douzième de la Conférence Est (9-14) voit son objectif de Playoffs s’éloigner un peu plus.

Source texte : NBA.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top