Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : quatre matchs seulement au programme, retour des arrachages de cheveux

cheveux

Allez, faut trancher.

Source image : dirtysalon.com

Ceux qui connaissent le monstre le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Pour vous aider, ou au moins essayer, nous vous proposons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit et ce durant toute la saison. On enchaîne donc avec cette nouvelle soirée et quatre matchs au programme. A vos decks, let’s go.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

Joel Embiid et Ben Simmons (contre Los Angeles, Lakers) : un match plein de hype au cours duquel les deux fifous devraient être bien sales.

Bradley Beal (à Phoenix) : il vient de péter son career-high et deux de ses cinq plus grosses perfs en carrière ont eu lieu face aux Suns.

Russell Westbrook (à Brooklyn) : on aime beaucoup Spencer Dinwiddie mais ça s’arrête là.

James Harden (à Salt Lake City) : Donovan Mitchell a réussi à tenir Russell Westbrook une mi-temps mais ça s’arrête là.

Les bons spots du jour

Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

Brandon Ingram et Kyle Kuzma (à Philadelphie) : un match plein de hype au cours duquel les deux fifous devraient être assez sales.

Steven Adams (à Brooklyn) : car il complète le fameux Big Three du Thunder avec Paul George et Russell Westbrook.

Chris Paul (à Salt Lake City) : pas sûr qu’un mec surnommé Point God n’éprouve trop de difficultés face à Ricky Rubio.

Donovan Mitchell (contre Houston) : le gosse est en pleine bourre actuellement et ce soir Rodney Hood devrait être absent. A vos armes, prêts, partez.

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Jordan Clarkson, Kentavious Caldwell-Pope et Julius Randle (à Philadelphie) : trois joueurs parmi les plus à même de scorer en TTFL, depuis qu’on ne croit plus en Brook Lopez.

J.J. Redick et Robert Covington (contre Los Angeles, Lakers) : deux joueurs parmi les plus à même de scorer en TTFL, de toute façon on a jamais cru en Jahlil Okafor.

Otto Porter Jr. et Kelly Oubre (à Phoenix) : peuvent et doivent se bouger en l’absence de John Wall. Bradley Beal ne marquera pas 51 points tous les soirs, come on.

Greg Monroe et T.J. Warren (contre Washington) : peuvent et doivent se bouger en l’absence de Devin Booker. On avait presque envie de rajouter Mike James ou Josh Jackson, mais on a plutôt repris un café.

Carmelo Anthony (à Brooklyn) : capable de se mettre au service de son Big Three en scorant 17 points à 37% au tir.

DeMarre Carroll et Spencer Dinwiddie (contre Oklahoma City) : on aime beaucoup les Nets mais ça s’arrête là.

Clint Capela, Trevor Ariza et Eric Gordon (à Salt Lake City) : les trois mousquetaires sont toujours de bons partis en TTFL, à noter que les Rockets ont deux D’Artagnan.

Rudy Gobert et Derrick Favors (contre Houston) : le premier est encore en phase de retour tranquille, le second pourrait avoir nos favors.

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Lonzo Ball : questionable, dîner chez les Trump.

Paul George : regarde des vidéos des Pacers.

John Wall : toujours pas.

Devin Booker et Tyson Chandler : va falloir trouver une raison de voir jouer les Suns.

D’Angelo Russell : son duo avec Jeremy Lin cartonne, la preuve ils sont toujours ensemble.

Nene et Ryan Anderson : le premier est questionable, le second est en day-to-day. Phrase de geek quand même.

Rodney Hood : il a mal à l’ankle et pourrait rater le choc de cette nuit.

C’est tout pour cette nouvelle soirée, et c’est déjà pas mal. On se donne rendez-vous demain matin pour faire les comptes mais attention, on prévient les petits nouveaux, un réveil TTFL n’a rien d’un matin habituel. Alors faîtes le bon choix, faudrait pas vous mettre de mauvaise humeur de bon matin.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top