Lakers

Le programme hardcore des Lakers jusqu’à Noël : six déplacements et du cador à la pelle

Lakers Brook Lopez

Ton calendrier de l’Avent < celui des Lakers.

Source image : NBA League Pass

Les Los Angeles Lakers traversent une période difficile. Alors qu’en début de saison l’équipe présentait un bilan quasi équilibré, elle a enchaîné cinq défaites consécutives, plongeant définitivement son bilan dans le négatif. Ce ne sont pas les prochaines semaines qui permettront aux Angelinos de le rééquilibrer.

Histoire de se chauffer, on commence par un petit road-trip à l’Est, quatre matchs et pas les plus aisés. Ce soir, Ball, Ingram et Kuzma iront rendre visite à leurs grands frères du Process. Si les jeunes de L.A. feraient bien de s’inspirer d’Embiid et Simmons, il ne sera pas aisé de battre Philadelphie. On enchaîne le 9 décembre à Charlotte. Avec un bilan de 8-4 à domicile, les Hornets sont de sérieux clients, Batum monte en puissance et Howard réalise un bon début de saison. A peine fini que déjà se profile à l’horizon un autre déplacement au Madison Square Garden de New York. Même chose que pour les Hornets, les Knicks sont intraitables à domicile sous l’impulsion de Porzingis (11-5). C’est quoi l’expression déjà ? Le meilleur pour la fin ! Le 14 décembre, Cleveland, mené par James attend de pied ferme les jeunes Lakers. Les Cavaliers sont inarrêtables et restent sur 13 victoires de suite. Ça, c’est pour l’Est, maintenant on rentre à la maison et on se prépare à recevoir les Warriors ! Même privés de Steph Curry, ils ne seront pas facile à bouger. Le 20 décembre déplacement dans le Texas, chez les Rockets d’un barbu en mode MVP. Retour à la maison en passant par la case Oakland, pour un nouveau match face à aux Warriors. Cette série de 9 matchs tous plus complexes les uns que les autres se termine par les réceptions de Portland et de Minnesota, deux équipes solidement accrochées à leur place en Playoffs. 6 déplacements en 9 matchs, dans les plus grosses salles de la NBA, les Lakers suffoquent rien d’y penser.

Source image : ESPN

Source image : ESPN

Sortir de cette série de matchs avec trois victoires serait déjà un petit miracle pour une équipe des Lakers qui marque le pas après un début de saison correct. Avec un effectif très jeune, ce road-trip à l’Est et l’affrontement de tous les cadors de l’Ouest en si peu de temps peut être un véritable acte fondateur pour cette saison et celles à venir. Le risque d’un zéro pointé existe, il plongerait l’équipe sur une série de 14 défaites d’affilées et cette saison ressemblerait cruellement à celle de l’an dernier, un départ correct et une suite en chemin de croix. Le sentiment de stagnation de l’équipe pourrait être dévastateur sur le marché des agents-libres 2018, où Les Lakers se doivent d’être un minimum attrayants pour ferrer le gros poisson qu’ils espèrent. A contrario, des performances honorables boosteraient sensiblement la confiance des jeunes Lakers. S’ils parviennent à élever leur niveau de jeu devant tant d’adversité, Los Angeles peut espérer rester en embuscade pour une place en Playoffs, naviguant aux alentours de la dixième place avant un éventuel push en mars.

Deux semaines brûlantes pour l’escouade de Lonzo Ball. Le genre de semaines qui font grandir plus vite que la normale, mais aussi qui peuvent faire voler en éclat un groupe déjà fragile. Plus que 9 matchs, Los Angeles joue sa saison qui risque de basculer de l’honorable au médiocre. Les résultats pèseront forcément sur l’avenir à long terme de la franchise, notamment sur sa capacité à attirer un agent-libre de gros calibre.

Source texte : ESPN


1 Comment

1 Comment

  1. Zac Larnak

    12 décembre 2017 à 17 h 33 min at 17 h 33 min

    Bien parti pour le miracle, déjà 2 wins en 2 games, ça va pas trop mal 😉

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top