Thunder

Preview Thunder – Jazz : trois affrontements en 18 jours, il faut commencer sur une bonne note

Jazz Thunder

Acte I.

Source image : NBA League Pass

Avertissement pour le Thunder ce soir, il va falloir jouer au basket et ne pas bouder en traînant des pieds comme un enfant qui n’a pas eu sa barbe à papa, s’ils veulent avoir une chance de s’imposer à 2 heures contre le Jazz. Les mormons sont devenus croque-morts, en se trouvant une spécialité dans les enterrements de franchises en plein doute.

Il va falloir contacter nos proches fans des Wizards après le match à Utah. Facebook a beau avoir lancé le safety check quand il va vu les 47 points d’écart. Il se peut qu’une grosse partie de la capitale refuse de se connecter pendant les prochaines semaines. Lavage à 116°, un accueil parfait pour Rudy Gobert qui retrouvait la compétition, quoi de mieux pour lancer les Jazzmen sur le mois le plus long de l’année ? Il n’y a pas que la rencontre d’hier soir, mais aussi les belles performances des hommes de Quin Snyder en l’absence de leur pivot titulaire. Cette victoire complète une belle série de cours de six succès durant lesquels le Jazz a marqué 115,5 points et n’a encaissé en moyenne que 91,5 points. Comme quoi, Gobert a beau être le pilier défensif du roster, quand il faut prendre le relais en l’absence du pivot français, le reste de l’effectif répond présent. Et tout ça, c’est du pain béni pour le coach qui pourtant ne passait pas une saison idéale sur le banc de Utah.

La défense du Jazz a beau être intraitable, l’attaque du Thunder est inadmissible quand on voit l’effectif. En ce 5 décembre, OKC a le 22ème offensive rating avec 102,6 points et le 26ème ratio de passes décisives avec un petit 16 de moyenne. On se rappellera que Paul George et Carmelo Anthony ont rejoint l’Oklahoma cet été pour entourer Westbrook. Au cas où on aurait oublié à la vue des matchs du Thunder. Mais en réalité, les statistiques ne peuvent pas définir le profond mal offensif des joueurs de Billy Donovan. Aucune des trois stars ne tue de match, aucune d’entre elles n’est clutch, aucune d’entre elles ne peut être considérée comme un leader offensif ou mental sur les derniers matchs. On ajoutera de l’indiscipline et un Donovan à côté de ses pompes depuis plusieurs rencontres. En outre, les rotations sont mauvaises. Même s’il y a trois des plus gros joueurs offensifs actuels, ça n’empêche pas de poser des systèmes de jeu, notamment dans le money time. Heureusement que la défense suit à OKC, car sinon le bilan 10-12 ne serait pas légal.

Au niveau des match-ups, Steven Adams va devoir être très sérieux dans la peinture, en défense comme en attaque. En face du Néo-Zélandais, ce ne sera pas une raquette composée de Davis Bertans et de Pau Gasol comme contre les Spurs lors de leur dernier match. Surtout qu’en plus, l’Espagnol n’a joué que 16 minutes. Cette fois-ci, il faudra jouer un duo Favors – Gobert assez effrayant. Le premier est sur une très bonne dynamique, même s‘il jouait pivot et non ailier-fort en l’absence de Gobzilla. Le second est revenu hier soir et va se montrer dissuasif dans la raquette. De surcroît, on attendra très clairement des ailiers à la hauteur du côté Thunder. Il n’est pas normal pour le duo PG – Melo de tourner à 6/27 au tir. Surtout qu’en face, en sortie de banc, si Alec Burks continue sur sa lancée du match précédent avec 27 points en 27 minutes, cela peut vite être compliqué si les shoots ne rentrent pas. Finalement, le duel le plus important qui est aussi le plus déséquilibré se trouve sur le banc. On ne donne pas cher de la peau de Billy Donovan contre Quin Snyder quand on voit comment le second gère son groupe, les phases offensives ainsi que les systèmes défensifs. Il va falloir un peu d’imagination pour le coach d’OKC car ce soir les rotations type NBA2k ne fonctionneront pas et il ne faudra pas venir pleurer quand Jerebko sera en double-double.

On se rappellera que le Jazz et le Thunder se retrouveront à trois reprises en 18 jours. On se rappellera la victoire de Utah en octobre et du fait qu’OKC avait remporté la série 3-1 la saison passée. Donc messieurs du Thunder, si vous ne voulez pas récupérer un 4-0 contre un concurrent dans la Division Northwest, il va falloir être sérieux et ça commence ce soir.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top