Spurs

Plus de peur que de mal pour Kyle Anderson : 2 à 3 semaines d’absence, Popovich peut souffler !

Gregg Popovich
Source image : Youtube / NBA Raptors TV

Les fans des Spurs peuvent pousser un ouf de soulagement, un temps craint, le diagnostic concernant la blessure de Kyle Anderson est tombé et il a été plutôt clément. Selon Adrian Wojnarowksi d’ESPN, le joueur souffre d’une entorse au genou gauche mais ne devrait finalement manquer que deux ou trois semaines de compétition.

La nuit de dimanche à lundi était presque parfaite pour Gregg Popovich. Alors qu’il avait mis l’essentiel de ses titulaires au repos en vue du back-to-back qui les attendait, ce lundi contre Detroit, l’équipe C des San Antonio Spurs en déplacement à la Chesapeake Arena tenait tête au trio malade d’OKC. Malheureusement, dans le troisième quart-temps et alors qu’il ne restait qu’une minute à jouer avec deux équipes au coude à coude, Kyle Anderson titularisé en lieu et place de LaMarcus Aldridge monte au lay up, se réceptionne mal et s’écroule dans un cri de douleur. De quoi donner des sueurs froides au staff et aux fans, surtout lorsqu’on connait l’hécatombe de blessures cette année en NBA et chez les Spurs. Ils viennent tout juste de récupérer Tony Parker et attendent encore le retour sur les parquets de Kawhi Leonard qui n’a pas joué de la saison.

Si l’équipe – troisième de la Conférence Ouest (16-8) – ne semble pas trop souffrir de ces absences d’une manière générale, Aldridge retrouvant un niveau proche de celui qu’il avait à Portland, la perte d’Anderson pourrait néanmoins être préjudiciable pour la rotation de Coach Pop. Le joueur compilant 9 points, 6,1 rebonds et 3 assists par match depuis le début de saison, en sachant que les lignes sont déjà bien maigres sur les ailes avec Leonard absent, le mois de Noël pourrait être assez tendu dans les rues de San Antonio. Au moment de la blessure de ce dimanche donc, Kyle Anderson se tord de douleur sur le parquet, visiblement touché au genou gauche, et doit quitter ses partenaires. Il est porté jusqu’au vestiaire afin qu’il y passe une série de radios comme il en est l’usage en NBA. Heureusement, celles ci n’ont rien révélé. Plus tard dans la soirée, Anderson s’exprimera au micro de Jeff McDonald du San Antonio Express-News :

“C’était très douloureux. Nous verrons ce qu’ils diront.”

Quelques heures plus tard, le diagnostic était en ligne sur ESPN. On s’attendait au pire, ce ne seront finalement que trois semaines d’absence pour Anderson. Les Spurs respirent, il faudra probablement compter sur davantage de situations avec Rudy Gay et un poil plus de Manu Ginobili pour compenser cette absence, en attendant les débuts de Kawow qui devraient avoir lieu ce mois-ci.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top