Summer League

Orlando ferme sa Summer League : tout le monde à Vegas pour scruter les nouveaux talents en juillet

Las Vegas Summer League

Welcome to Sin City.

Source image : nba.com

Le Magic a décidé d’arrêter d’organiser la Summer League d’Orlando à partir de cette année. Pour découvrir les prochains cracks en NBA, il faudra aller du côté de Las Vegas en 2018.

Passage assez connu pour les débutants et les joueurs plus confirmés souhaitant se faire une place en NBA, la Summer League d’Orlando a vécu sa dernière édition en juillet 2017. L’événement qui rassemblait habituellement dix franchises n’en avait attiré que huit cet été, les autres préférant participer à celle de Las Vegas, la plus connue. La plus suivie aussi. C’est Josh Robbins du Orlando Sentinel qui a rapporté la nouvelle, recueillant les impressions de Jeff Weltman, le président des opérations basket de la franchise floridienne.

« La balance penche vers Las Vegas. Le niveau de compétition et d’exposition est beaucoup plus important pour cette Ligue qui se joue devant 20 000 spectateurs, plutôt que la nôtre qui se disputait dans un gymnase fermé avec une centaine de témoins. Cela prépare davantage les joueurs pour la vie en NBA avec la foule, la pression et les voyages – des paramètres auxquels ils vont vite être confrontés. Bien sûr, ça ne vaut pas une vraie saison en NBA mais ça donne un bon avant-goût. »

Ça ne révolutionne absolument pas le monde de la NBA, mais cela marque tout de même une petite tendance alors que l’on attend les 30 franchises dans la ville du vice l’été prochain – la Summer League organisée dans l’Utah par le Jazz n’a pas encore été confirmée. Ainsi, tous les rookies devraient être présents au même endroit afin de découvrir les exigences de la NBA tous ensemble, tout en se retournant le crâne faisant connaissance lors d’une soirée prévue à cet effet et initiée cette année par Jaylen Brown. Cela va aussi dans le sens de la Ligue qui n’aura plus à justifier des images très cheap filmées dans un hangar avec les crissements de chaussures pour unique habillage sonore. A l’heure où l’Association explose ses audiences télés, elle va pouvoir proposer un nouveau produit plus qualitatif aux marques et aux fans en améliorant le spectacle proposé dans le Nevada où la compétition s’achève déjà par des Playoffs et une finale accouchant d’un MVP. En 2017, Lonzo Ball avait été élu meilleur joueur du tournoi tandis que Kyle Kuzma avait raflé le titre de MVP de la Finale. Une récompense qui pourrait prendre de plus en plus de sens vu la réussite actuelle du 27ème choix de Draft et le gain de popularité de l’événement s’il rassemble tous les jeunes de toutes les équipes de la Ligue.

L’exception d’Orlando qui avait débuté en 2002 aura donc duré 15 ans. Désormais, il faudra se rendre à Vegas pour voir du basket labellisé NBA en été… en attendant qu’une franchise ne vienne poser ses valises au milieu du désert de l’ouest américain.

Source texte : The Orlando Sentinel et NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top