Celtics

Preview Celtics – Bucks : un partout balle au centre, qui de Boston ou de Milwaukee l’emportera ?

Celtics
Source image : NBA League pass

Troisième rencontre de la saison entre Bucks et Celtics ce soir, à 1h30 au TD Garden. Pour l’instant, les deux équipes sont dos-à-dos mais le match de cette nuit te permettra de prendre l’avantage dans un match-up qui pourrait avoir plus d’importance que l’on ne le pense. Et puis, au niveau de la hype, le vert est une couleur plutôt à la mode.

La première rencontre a eu lieu le lendemain du déplacement des C’s à Cleveland. Autant se dire que l’aspect émotionnel a joué énormément dans la victoire de Milwaukee au Garden. Une victoire amplement méritée scellée par un shoot clutch de Matthew Delavedova à quelques secondes de la fin. C’était le premier match des Celtics sans Hayward et il est clair qu’analyser la technique, les rotations et le niveau des joueurs n’est pas pertinent étant donné le climat dans lequel la troupe de Brad Stevens jouait. Quelques jours après, Boston s’était déplacé à Milwaukee avec le couteau entre les dents. Bien que Giannis ait fait ses stats avec 28 points, 10 rebonds et 7 passes, la raquette celte avait dominé celle des Daims. Dans le cinq, Al Horford sortait un de ses meilleur match de la saison avec 27 points, 9 rebonds, 4 passes à 11/14 au tir (dont un joli 4/5 depuis les gradins), en plus d’une défense suffocante. Une domination de la peinture qui se vérifiait aussi avec le bel impact en sortie de banc de Aaron Baynes avec 12 points et 7 rebonds, qui contrastait avec le petit match de Thon Maker ou de John Henson. En sachant ceci, il sera important pour Boston de s’imposer et de boucler la boucle.

Dans l’optique où Celtics et Bucks sont des candidats sérieux aux premières places de la conférence Est, cette rencontre est déterminante. Imaginons un instant que Boston, actuellement premier avec un bilan de 20-4, ait le même bilan que Milwaukee, aujourd’hui 6ème en 12-9, chaque match entre les deux franchises aura de l’importance en vue d’un tie-break. Car sur les quatre rencontres, l’équipe qui aura l’avantage prendra la meilleure place au classement. Ainsi ce soir, l’équipe qui perdra ne pourra pas espérer plus que d’égaliser le 4 avril à Milwaukee, peu de temps avant le début des Playoffs. Par ailleurs, il faut analyser, au-delà de l’enjeu du classement, l’importance de la rencontre pour les deux équipes. Milwaukee a vraiment galéré contre les gros poissons des deux conférences. Certes, il y a une victoire à San Antonio contre des Spurs sans Kawhi Leonard ni Tony Parker, il y a celle à Boston bien évidemment. Mais lorsque Cleveland, Washington ou le Thunder accueillent les Bucks, ça devient plus compliqué. Ainsi, il faut accrocher du trèfle au-dessus de la cheminée pour augmenter le tableau de chasse avant d’attaquer les PO. A contrario, pour Boston, il faut retenir le maximum de victoires à la maison avant d’attaquer un road trip piégeux. De surcroît, quoi de mieux que ce match pour relancer la machine après la défaite contre Detroit et la petite victoire contre Phoenix.

Maintenant, il est question de définir nos Gérard sur la rencontre et il y en a plein en stock. On mentionnera tout d’abord le duel à la mène. Lors de la dernière rencontre, Eric Bledsoe était encore en Arizona. Il sera donc intéressant de voir le match-up contre Kyrie Irving, surtout que Matthew Delavedova est encore incertain pour ce soir. Bledsoe devra apporter du scoring, de la créativité en fasse de l’ancien cavalier qui a enfin décidé de se mettre à la défense. Dans un autre registre, la confrontation Jaylen Brown – Giannis sera importante. On a pu voir depuis le début de saison, que quand il faut trouver la motivation de défendre les plus gros ailiers de la ligue, le sophomore celte est bien présent. Même si bloquer Antetokoùmpo semble quasi-impossible et Horford sera le premier à venir aider le gamin, il sera crucial pour Boston que Jaylen soit bien chaud pour tenter de limiter le freak. Mais là où le match se gagnera probablement, c’est bien dans la raquette comme on a pu le mentionner auparavant. John Henson et Thon Maker vont devoir faire comprendre à Al Horford qu’il ne pourra pas dépasser la ligne à trois points. Ce genre d’avaleur de rebonds comme Henson peut vraiment gêner le pivot de Boston, notamment au poste et dans les airs.

Ce soir, pas d’échappatoire, on se retrouve à 1h30 au TD Garden avec une petite infusion, un rôti de daim et les yeux grands ouverts. Le match peut avoir un impact non-négligeable sur la suite de la course aux Playoffs donc il ne faudra pas le manquer.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top