Cavaliers

LeBron James commence déjà son lobbying : Dwyane Wade meilleur sixième homme, une évidence pour le King

Cavs lebron wade

C’est parti…

Source image : YouTube

Alors que c’est justement l’heure de réaliser les premiers rankings de la saison, celui de meilleur sixième homme ne devrait pas tarder à débarquer sur TrashTalk. En attendant, LeBron James a essayé de nous influencer en nous dévoilant son favori pour ce trophée. Un certain Dwyane Wade, en toute objectivité bien sûr.

D’abord intégré au cinq majeur en pré-saison, puis lors des trois premiers rendez-vous de la régulière, Dwyane Wade a accepté de revoir son statut à la baisse en acceptant de sortir du banc. Le vétéran a rendu sa place de titulaire à J.R. Smith sur un plateau d’argent et il est désormais entièrement dévoué à la second unit pour alimenter le scoring et gérer la distribution et la création en l’absence temporaire de meneur. Tyronn Lue n’a pas vraiment eu son mot à dire là-dedans, se contentant simplement de ne pas blesser le MVP des Finales 2006. Mais cette nouvelle réorganisation fonctionne plutôt bien pour les Cavs qui n’ont plus connu la défaite depuis onze matchs et qui reviennent tranquillement vers le sommet de la Conférence Est. D’un point de vue purement chiffré, Dwyane Wade réalise évidemment sa moins bonne saison en carrière avec un temps de jeu plus faible et des moyennes de 11,1 points, 3,9 rebonds et 3,9 assists en 24 minutes. Mais à 35 ans, Flash reste une satisfaction pour Cleveland qui ne lui donne que 1,4 millions de billets verts sur l’ensemble de la saison. Il n’en faut pas plus pour en faire le meilleur remplaçant de la Ligue selon LeBron James au micro de Nick Friedell d’ESPN.

« Il est sûrement le candidat numéro 1. Je ne suis même pas subjectif, c’est l’un de mes meilleurs amis. Mais regardez juste les autres équipes de la Ligue. »

Il n’est jamais trop tôt pour entamer une telle campagne de lobbying, mais le King va devoir le rabâcher à plusieurs reprises cette saison s’il veut avoir une réelle chance de voir son sauce repartir avec le trophée en juin prochain. Certes, le différentiel des Cavaliers s’améliore de 8,3 points toutes les 100 possessions lorsqu’il est sur le parquet mais c’est principalement dû à la défense, un secteur qui n’est pas la spécialité de D-Wade. De plus, avec des pourcentages de 43,5% au tir et 34,6% de loin, Flash n’est pas non plus dans les standards de la NBA alors que des joueurs comme Tyreke Evans ou Lou Williams sont en grande forme. Il est de toute façon trop tôt pour dire qui l’emportera car on vient à peine de franchir le premier quart de la saison régulière. Mais il va falloir que Cleveland confirme sa bonne forme actuelle et que Papy Dwyane mette le turbo pour espérer succéder à Eric Gordon, lui aussi en pleine bourre du côté de Houston.

LeBron est si content de retrouver son pote de Miami qu’il aimerait que cette joie soit partagée par l’ensemble du microcosme NBA et des votants. Mais la concurrence sera rude pour Dwyane Wade qui n’est pas tout seul à pouvoir espérer être récompensé dans cette catégorie.

Source texte : ESPN et NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top