Draft NBA

Luka Doncic n’est pas sûr de rejoindre la NBA l’année prochaine : le Slovène veut se faire désirer

Luka Doncic

On commence à flipper à Chicago et Dallas.

Source image : YouTube/Real Madrid

Il n’aura 19 ans qu’en février 2018 mais il fait déjà saliver toute la NBA. Luka Doncic est la prochaine pépite du basket européen mais il n’a pas l’air pressé de rejoindre les parquets américains.

Retrouvez le portrait complet de Luka Doncic

Goran Dragic et ses anciens entraîneurs pourront témoigner, le jeune homme garde la tête sur les épaules malgré des louanges discontinues à son sujet. Double champion d’Espagne et champion d’Europe des nations avec la Slovénie, Luka Doncic est tout simplement le favori pour être appelé en premier par Adam Silver sur l’estrade du Barclays Center le 21 juin prochain. Ce n’est pas le forfait de Michael Porter Jr. pour la saison qui va y changer quelque chose, bien au contraire. Mais pour cela, encore faudrait-il que le jeune arrière s’inscrive à la prochaine Draft. Chose qui n’est pas encore gagnée pour l’instant puisqu’il se sent bien à Madrid et ne semble pas impatient de déménager outre-Atlantique. Interrogé par Super EuroLeague pour savoir s’il disputait actuellement sa dernière saison sur le territoire espagnol, el Niño Maravilla est resté dans le flou pour ne se fermer aucune porte.

“Non, je ne peux pas dire ça. Nous allons voir comment se passe la saison. Personne ne peut dire de quoi le futur sera fait.”

On le sait, les jeunes prodiges sont harcelés de plus en plus tôt par les médias qui n’hésitent pas à leur poser des questions pièges pour faire les gros titres. Mais ce n’est pas la première réponse du genre proposée par le Slovène qui sait déjà très bien comment se comporter devant les journalistes. Il ne se fera pas avoir comme ça et se laisse encore le temps de la réflexion pour décider ce qui lui semble être le mieux à faire pour la suite de sa carrière. Excellent passeur et déjà doté d’un très bon tir, il fait actuellement le bonheur du Real Madrid avec 19,7 points, 6,4 rebonds et 4 assists de moyenne en Euroligue. Mais le célèbre club espagnol est en difficulté (5 victoires et 4 défaites) à cause d’une accumulation de blessures. En l’absence de Sergio Llull notamment, Luka Doncic se révèle déjà comme le vrai leader de cette équipe des Merengue. Arrivé au club à l’âge de 13 ans, il a fait toutes ses classes sous le maillot blanc avec lequel il a collectionné les trophées individuels et collectifs. La transition en NBA sera difficile alors qu’il ne dispose pas du bagage athlétique habituellement requis pour rejoindre l’Association. Il pourrait donc rester un an de plus en Espagne pour prendre du poids et continuer sa progression avant d’aller apprendre aux cainris à placer la Slovénie sur une carte.

Mauvaise nouvelle pour Chicago et les Mavericks qui pourraient potentiellement manquer les deux favoris de cette cuvée 2018 malgré leur opération de tanking. En effet, Michael Porter Jr. pourrait décider de réaliser une saison sur les parquets de NCAA avant de faire le grand saut alors que Luka Doncic n’a toujours pas pris sa décision. C’est ce qui s’appelle le karma.

Source texte : www.eurohoops.net


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top