Hawks

Dewayne Dedmon blessé pour 3 à 6 semaines : et ça va s’étonner quand John Collins tournera en 18-10

Dewayne Dedmon
Source image : NBA League Pass

Pépin au tibia pour Dewayne Dedmon, le pivot des Hawks devra gentiment regarder ses copains perdre à balle tous les soirs pendant qu’il se remet de cette blessure de fatigue. Prends ton temps, la boutique tourne.

S’il y a bien un garçon attendrissant qui a rejoint l’effectif de Mike Budenholzer et fait le boulot H24 sans se plaindre, c’est lui. Dedmon, passé par un paquet de franchises, avait senti la belle opportunité du côté d’Atlanta, pour booster son CV et montrer tout son talent dans un cinq majeur. Alors certes, un cinq majeur bien flingué on ne va pas se mentir, mais qui lui permettait d’exploser la plupart de ses catégories statistiques : près de 11 points, 8 rebonds et 1 contre, à 60% au tir et un invraisemblable 48% à distance (!), le démon de minuit faisait sourire les fans des Hawks. Il faut dire que dans une troupe aussi jeune, avoir un “daron” de 28 ans aux côtés d’Ersan Ilyasova et de Marco Belinelli permettait au coaching staff d’Atlanta de dormir tranquille. Présent lors du dernier match de son équipe, une magnifique démonstration de tanking puisque les Raptors se sont imposés 112 à 78, Dedmon a réalisé des examens en début de semaine et ceux-ci ont décelé cette blessure de fatigue. Flûte, fuck, pas de place pour les larmes, il faut faire avec et s’en remettre avec discipline. Ce seront donc 3 à 6 semaines de repos qui seront imposées à Dewayne, de quoi faire péter ses magnifiques costards sur le banc.

La mauvaise nouvelle ? C’est qu’en regardant les joueurs qui devraient remplacer DD à l’intérieur, on a limite envie de rafraîchir la page du roster en se demandant si on est pas en G-League. Jugez plutôt : Miles Plumlee, Tyler Cavanaugh, Jean-Michel Random, ça en fait du pivot de qualité. Bien évidemment, le dernier n’existe pas, mais il pourrait bien faire partie de l’effectif d’Atlanta tant la profondeur du banc est faible. La bonne nouvelle, du coup ? C’est que la All John Collins Experience sera ouverte à tout le monde. Déjà intégré dans le cinq majeur pour ses qualités athlétiques et sa force offensive, le rookie pourrait obtenir encore plus de temps de jeu histoire de venir en aide sous les arceaux. Ersan Ilyasova et Plumlee devraient se partager les minutes au poste de titulaire, mais la place est bien là pour que Collins se fasse plaisir et arrondisse encore plus ses jolies stats. Quelque part, c’est tout ce qu’il y a de positif à retirer sur toute la saison des Hawks, le potentiel développement d’une pépite venue de Wake Forest. En attendant le retour de Dedmon, Atlanta devra faire avec ce qu’il y a sur place, c’est à dire deux clopes et un Toblerone.

Joli spot de TTFL ? N’importe quel intérieur contre Atlanta. On aime bien les gens qui font du volontariat et de l’humanitaire, mais au niveau actuel la raquette des Hawks est limite sous le seuil de pauvreté. Courage les gars.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top