Grizzlies

Les Grizzlies ont décliné des offres pour Marc Gasol : Memphis refuse de tourner la page, et pourtant…

Marc Gasol

Et si ce n’était pas justement le temps de reconstruire à Memphis ?

Source image : Twitter @MCeide_WREG3

C’est la crise à Memphis ou David Fizdale vient d’être remercié au bout de seulement 19 rencontres de saison régulière. Le courant ne passait plus avec Marc Gasol et la franchise a choisi son camp. Les dirigeants auraient d’ailleurs refusé des offres pour l’Espagnol cette saison.

Ce qu’il s’est passé n’est pas très clair et seules quelques personnes en interne doivent connaître l’ensemble des détails, mais la nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans le microcosme de la NBA. De nombreux joueurs se sont rués sur les réseaux sociaux pour protester contre cette décision précipitée, à commencer par LeBron James qui avait pourtant joué un rôle important dans l’éviction de David Blatt lorsque les Cavaliers étaient premiers de leur Conférence en 2016. Mais rien n’y fera et les Grizzlies ne reviendront pas en arrière. J.B. Bickerstaff est le nouvel entraîneur de cette équipe et on espère qu’il s’entendra mieux avec Marc Gasol que son prédécesseur. Dans un papier assez complet sur le sujet, Chris Mannix de The Vertical dévoile ainsi que Memphis aurait été approché par d’autres franchises intéressées pour s’octroyer les services du frère de Pau par le biais d’un échange. Des propositions systématiquement déclinées pour l’instant.

« L’âge va faire décliner son niveau de jeu et Memphis pourrait avoir une décision difficile à prendre en 2019 quoi qu’il arrive, lorsque Gasol deviendra agent-libre. Pour l’instant, sa cote est encore intéressante. Alors que les Grizzlies n’ont pas échangé Gasol, plusieurs équipes se sont déjà renseignées à propos de lui avant de se faire rembarrer. A un moment, ils arrêteront d’appeler et Memphis aura gâché ses meilleures chances de rassembler les pièces nécessaires pour reconstruire. »

C’est une longue d’histoire d’amour entre la franchise du Tennessee et la famille Gasol. Drafté par les Hawks mais directement échangé à Memphis, Pau Gasol a passé huit années dans cette organisation. Il sera échangé aux Lakers en 2008 contre les droits de Marc Gasol notamment. Le début d’un nouveau chapitre à l’accent qui sent bon le chorizo puisque le Barcelonais n’a connu qu’une seule équipe en NBA. Mais à 32 ans, Marco est plus près de la fin que du début et s’il est l’un des meilleurs joueurs de sa franchise jusqu’à présent et que son maillot rejoindra probablement le plafond du FedEx Forum dans quelques années, Memphis devrait tranquillement commencer à envisager la suite. Encore sous contrat garanti jusqu’en 2019, Gasol possède une player option pour la saison 2019-20. Au lieu de compter sur lui pour tenter de se qualifier une huitième fois consécutive en Playoffs et se faire éliminer au premier tour, les Oursons pourraient profiter de sa bonne valeur marchande pour entamer un processus de reconstruction dès à présent. Ils sont actuellement douzièmes de la Conférence Ouest et ont de toute façon beaucoup trop de manques pour réellement se positionner comme des prétendants au titre en fin de saison.

Et si le moment était venu pour les Grizzlies de tourner la page Gasol ? La saison serait probablement déjà à jeter à la poubelle, mais Chris Wallace aurait au moins de quoi construire un nouveau projet cohérent avec Mike Conley comme leader et des jeunes pour préparer l’avenir. Pour cela, il faudra accepter de dire adios à Marc.

Source texte : The Vertical

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top