Spurs

L’hommage de Thierry Henry à Tony Parker : « On n’a pas idée de tout ce qu’il a fait pour le basket en France »

Thierry Henry tony parker
Source image : YouTube

Hier, on vous parlait du beau geste fait par Thierry Henry pour aller soutenir Tony Parker après sa blessure au printemps dernier. Un geste commenté avec amour par le meneur, mais qui a aussi eu droit à une autre dose de love venant de Titi le footeux.

C’est qu’en terme d’amour, pour deux des plus grands sportifs français de toute l’histoire, il y a tout ce qu’il faut en stock. On le sait, Henry est le premier à rendre visite à son pote basketteur, que ce soit pour des grands événements ou un simple moment à passer entre amis. On a vu Titi au premier rang pour un match de Playoffs, on a vu Titi avec un maillot des Spurs lorsque San Antonio régalait en Finales NBA, mine de rien la carrière de Parker a souvent été observée avec un Gunner pas trop loin, et c’est ce qui rend d’ailleurs la relation entre les deux hommes si spéciale. Mais si Henry est un fan de basket très sous-estimé, c’est surtout un avocat très sous-estimé. La preuve avec ce papier réalisé par The Undefeated, au cours duquel on apprenait donc que l’ancien attaquant de l’EDF était venu rendre visite à Tony juste après sa blessure en Playoffs. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, TP a fait ses débuts en saison régulière hier soir face à Dallas et Titi a été le premier à apprécier le comeback du meneur. Mais si ces beaux événements embellissent le quotidien, ils empêchent de pleinement comprendre le taf de dingue réalisé par Parker sur le basket en France. Et ça, Henry refuse qu’on attende la retraite de Tony pour enfin le mettre en avant. C’est donc avec des propos très glorifiants que Thierry s’est exprimé, concernant l’impact immense de Tp9 sur son sport et son pays.

“On n’a pas idée de tout ce qu’il a fait pour le basket en France. Avant, on se demandait, « est-ce qu’on peut avoir au moins un Français drafté ? » Et maintenant on parle d’un gars qui est un futur Hall of Famer, dont le maillot sera retiré à San Antonio, avec quatre titres… C’est hallucinant, vraiment. Même quand je le dis, ça sonne bizarrement. En France, c’est normal désormais. Il y a des Français qui évoluent en NBA. Bien joué, Tony.

De nos jours, ils tentent d’aller sur la lune. Et quelques rares personnes peuvent penser aller sur la lune. Il faut s’entraîner, faire ceci, faire cela. Tony, lui, il est déjà sur la lune, il y vit et il va y laisser son drapeau. C’est quelque chose qu’on ne peut pas commencer à comprendre ou à envisager. C’est incroyable.

Je me souviens toujours de ces nuits durant lesquelles je me levais à 4 ou 5h du matin, pour regarder les Finales NBA. Et aujourd’hui, certaines fois, je réalise que je suis carrément aux Finales en train de regarder le match. Je repense à ces années durant lesquelles j’avais, 7, 8 ou 9 ans, à regarder les Finales ou juste des résumés de matchs. Puis ensuite, vous alliez discuter de ces rencontres avec vos amis. « T’as vu le match ? T’as vu cette action ? » On ne pouvait pas voir grand chose car on n’était pas autorisés à rester debout aussi tard. Mais mon amour pour ce jeu va bien plus loin que ce que vous pouvez imaginer.

Comme vous pouvez l’imaginer, il y a un respect mutuel lorsque deux athlètes se rencontrent. Un ami à moi m’avait appelé et me disait, « tu ne vas pas croire qui porte ton maillot en ce moment. » Et je ne savais pas, il m’a dit qu’il s’agissait de Tony, et j’ai répondu que j’appréciais vraiment ce gars. Mon pote nous a mis en contact, et depuis ce jour on est restés très proches.

La façon dont il approche le sport, la vie, ses valeurs, son attitude sur le terrain, c’est plus ou moins comme moi donc on a tout de suite eu un point d’accroche ensemble. Et si j’ai eu parfois besoin de quoi que ce soit ou s’il a parfois eu besoin de quoi que ce soit, on a toujours été là pour s’encourager et s’aider.”

Difficile de ne pas être d’accord avec Thierry Henry. On prend souvent pour acquis le boulot réalisé par Parker, car la marque de régularité fait qu’on a transformé son excellence en constante. Sauf que l’héritage de Tony est immense, et il est clair qu’on le laisse un peu trop souvent de côté. La vague de fierté et de larmes, lorsqu’il montera les marches du Hall of Fame ? Bonjour la taille du bordel. Et quand la France accueillera les JO de 2024 avec une grosse armada prête à vouloir défier les meilleures nations du monde ? Il faudra forcément regarder en arrière et lâcher un clin d’oeil à TP9. Car si certains joueurs se sont développés et ont eu envie de se défoncer dans le basket, c’est aussi car un bonhomme a posé les pavés montrant la voie du succès. Titi marque d’ailleurs un point assez intéressant, la phrase est totalement absurde quand on la regarde de plus près : 4 titres de champion, 1 fois MVP des Finales, leader de franchise en passes décisives, un bilan remarquable, au Hall of Fame dans quelques années et avec un numéro 9 retiré ? C’est dingue, pas sûr qu’on retrouvera ça en sortie de formation française d’ici demain matin. Mais au moins, Tony aura fait un énorme boulot pour donner envie à un autre de le rejoindre.

Merci, Titi, pour ce rappel qui passe parfois inaperçu. Le meilleur basketteur français de l’histoire est sous nos yeux, la saison régulière a tendance à nous bercer, mais profitons de son retour et de chaque spin move balle en main car Tony Parker devra un jour quitter les parquets NBA.

Source : The Undefeated

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top