Wizards

John Wall va manquer deux semaines pour soigner son genou : petit test pour les Wizards

John Wall

Il vaut mieux faire ça maintenant que le 15 avril.

Source image : YouTube

Absent samedi pour la réception des Blazers à la Capital One Arena, John Wall manquera les deux prochaines semaines pour permettre à son genou douloureux de se reposer tant qu’il est encore temps. Un choix calculé de la part du meneur et des Wizards.

Perdre son franchise player, même pour quelques rencontres, ne fait jamais plaisir. Mais Washington a décidé de voir sur le long terme en laissant son All-Star recevoir des injections au niveau de son genou gauche qui lui posait beaucoup de problèmes depuis le début de la saison. Le produit de Kentucky était déjà resté sur le banc le 5 et le 19 novembre, à chaque fois contre Toronto. Plutôt que de fermer les yeux et risquer une blessure plus grave à un moment plus important de la saison, Jean Mur a donc décidé d’un commun accord avec le staff médical de se poser quelques jours pour soigner son articulation afin de revenir encore meilleur par la suite. Il tourne à 20,3 points, 9,2 assists (troisième de la Ligue) et 3,4 rebonds depuis le début de la saison et on se demande à quoi pourraient ressembler sces statistiques lorsqu’il n’aura plus de douleur et qu’il pourra évoluer librement sur le parquet. En attendant, Scott Brooks a confié à ESPN qu’il n’était pas inquiet à l’idée de vivre ces deux prochaines semaines sans son leader.

« Nous avons jugé que c’était la meilleure chose à faire. Nous sommes encore au début de la saison et rien ne presse. Ça lui donne plus de chance pour revenir en forme par la suite. »

Les Wizards ont perdu deux de leurs trois premiers matchs sans John Wall et c’est évidemment une mauvaise nouvelle à très court terme. Actuellement septièmes de leur Conférence avec un bilan de dix victoires pour neuf défaites, l’équipe de la capitale peine à convaincre en ce début de saison. Sans leur meneur, ils vont devoir être encore plus adroit pour compenser son impact au scoring alors que c’est Tim Frazier qui le remplace dans le cinq majeur. L’ancien joueur des Pelicans a délivré 8 assits lors de ses deux premiers matchs en tant que titulaire cette saison mais cette belle moyenne a chuté après le match contre Portland (2 passes). Bradley Beal va donc devoir se surpasser en attaque, lui qui est déjà le meilleur scoreur des Sorciers cette saison avec un peu plus de 24 points de moyenne.

La liste des blessures continue de s’allonger avec un nouveau All-Star à terre. Cependant, à l’inverse de Gordon Hayward ou de Jeremy Lin, c’est plus une mesure de précaution qui a été prise par Washington pour bénéficier d’un John Wall en pleine possession de ses moyens lorsque l’heure des Playoffs aura sonné. Il faudra juste s’assurer de se qualifier avant de se projeter aussi loin.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top