Suns

En toute discrétion, Mike James fait du bon boulot à Phoenix : un petit deal à signer prochainement ?

mike james

Il va falloir bouger une personne

Source image : youtube

Alors qu’Eric Bledsoe a quitté Phoenix depuis plusieurs semaines maintenant, un autre meneur se distingue depuis le début de saison chez les Suns. Mike James est une micro-surprise de qualité et pourrait bien transformer son contrat two-way en un deal normal pour être complètement intégré à l’équipe de l’Arizona.

Les Suns ont décidé, avant le début de la saison, d’offrir un contrat two-way à Mike James qui est donc devenu rookie à l’âge de 27 ans. C’est pas forcément l’âge idéal pour démarrer une carrière en NBA, mais ce n’est pas la première fois qu’on voit cela se produire et le meneur s’est bien adapté. Avec le départ de Bledsoe en tout début d’année, des minutes se sont libérées sur les lignes extérieures, et il fallait les saisir pour se faire une bonne petite image sur la plus grande des scènes. Ce transfert de mini-LeBron a donc bien arrangé le garçon, qui a démarré les rencontres dans le cinq majeur après cet événement : 10 titularisations, plutôt cool quand tu essayais juste de te faire une place chez les grands. Depuis quelques temps il est, cependant, relégué sur le banc pour laisser place à Tyler Ulis chez les titus, mais il a conservé un temps de jeu équivalent à celui qu’il avait avant. James donne entière satisfaction à ses dirigeants avec une très bonne défense, des prises de décisions intelligentes, transformées en 10,7 points, 3 rebonds, 3,7 passes décisives et 0,9 interception par match. Il a même fait une pointe à 24 pions face aux Nets le mois dernier. Cette production devrait du coup bientôt se concrétiser contractuellement comme la souligné Ryan McDonough le GM des Suns, au micro de Scott Bordow du Azcentral.

“Nous aimerions le conserver dans la liste des 15 joueurs autorisés et nous cherchons différentes façons de le faire. “

Et c’est en effet là que ça se complique. Si le joueur montre de bonnes choses sur les parquets, il faudra se dépêcher de lui donner un nouveau contrat pour les Suns, un qui dépasse le cadre du fameux two-way. Car un joueur qui possède un deal de cette nature peut seulement évoluer 45 jours en tant que joueur NBA et Mike James arrivera à ce maximum autorisé le 6 décembre prochain. C’est donc un poil la course contre la montre. Pourquoi ? Tout simplement car les Suns devront se séparer d’un joueur pour libérer une place, si conserver MJ est une priorité. Alors certes, il y a peu de joueurs “intouchables” à Phoenix quand on voit la situation de la franchise, mais changer l’effectif de Jay Triano n’est pas une mince affaire, qui se règle entre deux pauses clopes. Quoi qu’il en soit, Mike James a tapé dans l’œil de ses dirigeants et pourra obtenir un contrat bien mérité dans l’Arizona comme ailleurs, avec un salaire minimum pour un an ou plus dans quelques jours.

Après de bonnes performances avec les Suns, Mike James devrait obtenir un contrat normal pour remplacer son deal two-way. Une récompense méritée mais qui devrait provoquer quelques mouvements au sein de l’effectif de Phoenix : affaire à suivre, deadline le 6.

Source texte : Scott Bordow/Azcentral

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top