Pistons

Preview Pistons – Cavaliers : en back-to-back, Detroit va devoir cravacher pour battre Cleveland

Andre Drummond Reggie Jackson

Les Pistons ont une revanche à prendre après l’humiliation subie en mars.

Source image : NBA League Pass

Grosse affiche entre deux des quatre meilleurs bilans de la Conférence Est. Les Pistons sont toujours très forts avec une belle deuxième place au classement alors que les Cavaliers sont enfin en train de retrouver leur niveau de jeu avec quatre victoires consécutives. Rendez-vous à la Little Caesars Arena, ou depuis votre canapé si vous avez moins de moyens à une heure du matin pour ce match.

Enfin Detroit revient à la maison ! Après un road-trip de trois matchs, les Pistons sont enfin de retour dans le Michigan. Leurs trois rencontres loin de leurs terres ont été compliquées, et ils ont réussi à sauver les meubles en s’imposant en toute fin de rencontre, lors de leur dernier match face aux Wolves sur le score de 100 à 97, hier soir. Leurs deux précédentes parties s’étaient soldées par deux défaites face à des “concurrents” à l’Est que sont les Bucks et les Pacers. À domicile, les hommes de Stan Van Gundy sont quasiment imprenables cette saison : sept victoires pour une seule petite défaite face aux Sixers. Depuis ce revers, les joueurs de Motor City sont sur une série de six victoires à la maison, plutôt pas mal, non ? Autre statistique très intéressante, les Pistons sont à trois victoires pour zéro défaite lors de leur deuxième match de back-to-back cette saison. Apparemment, les joueurs récupèrent très bien et sont tout de suite prêts à en re-découdre. Ils auront besoin d’être chauds ce soir, car les Cavs sont en train de monter en température !

Celui sur qui l’attention sera portée ce soir, cela risque d’être Tobias Harris. Élu joueur de la semaine lundi dernier, l’ancien joueur du Magic réalise un début de saison d’une propreté que même la lessive Ariel envie. Avec 19,2 points, 5,1 rebonds mais surtout des pourcentages assez dingues avec 46% au tir mais surtout 47% du parking, l’ailier des Pistons est le leader offensif – en plus d’être le meilleur scoreur – de Detroit. Il aura un client sur le dos en la personne de LeBron James. On en attend aussi beaucoup d’Andre Drummond. Lui aussi est très fort depuis la reprise, c’est d’ailleurs un des éléments majeurs de la réussite du système de Stan Van Gundy. 13,9 points, 15,8 rebonds (leader NBA), 3,4 assists, 1,5 interception et 1,3 contre, voici les statistiques ultra-complètes de notre bon vieux Dédé. Il est aussi intéressant de noter son progrès aux lancers puisqu’il tourne à 64% cette saison. Ça reste assez faible pour un joueur pro, mais quand on voit qu’il tourne à moins de 40% en carrière et qu’il a cassé plus de plexiglas avec ses briques que le Shaq avec ses dunks, il peut se satisfaire de ce pourcentage, du moins pour le moment. Seul incertitude du côté de Detroit, la présence ou non de Jon Leuer qui est annoncé en day-to-day à cause d’une blessure à la cheville.

Pour les Cavs, tout va beaucoup mieux ! Après un début de saison absolument catastrophique où le jeu était vraiment dégueulasse et la défense digne d’une équipe de mini-poussins, les joueurs de Cleveland se sont enfin réveillés. En attaque tout d’abord où les hommes de Tyronn Lue possèdent la troisième meilleure force offensive de la Ligue avec 110,6 points par match inscrits de moyenne. Detroit est d’ailleurs une équipe qui plaît plutôt bien à l’attaque des Cavs puisque lors de la dernière opposition entre ces deux franchises, les hommes de l’Ohio s’étaient imposés sur le score de 128 à 96. Ils avaient rentré 23 de leurs 26 premiers tirs (!) et avaient terminé la partie avec un petit 19/30 du parking franchement pas piqué des hannetons. Certes les Pistons sont bien meilleurs cette année, mais cette lourde défaite doit quand même rester dans un coin de la tête des hommes de SVG.

En parlant de statistique intéressante, surtout pour les joueurs de TTFL, LeBron James a réalisé deux triple-double lors de ses deux derniers matchs face aux Pistons, on dit ça, on dit rien… Le King qui, à l’image de son équipe, a considérablement haussé son niveau de jeu lors des derniers matchs. Sur les quatre dernières parties des Cavs, toute gagnées, Bronbron a tourné à 28 points, 10 rebonds et 7,5 passes de moyenne à presque 54% au tir. Des stats de MVP vous dites ? Oui, c’est bien ça. Évidemment, LeBron n’est pas le seul responsable de cette montée en puissance de Cleveland. Kevin Love a été très bon lors du dernier match face aux Clippers en inscrivant 25 points et en prenant 8 rebonds, tout comme Dwyane Wade qui a terminé la partie avec 23 points et 11 rebonds. L’ancien joueur des Bulls a eu du mal à se fondre dans le collectif de l’Ohio en tout début de saison, mais cette période semble terminée. Avec les nombreuses blessures sur les postes 1 et 2, Flash a beaucoup plus de temps de jeu et il peut ainsi s’exprimer plus facilement. Pas mal d’absents du côté des Cavs ce soir : Tristan Thompson, Derrick Rose, Isaiah Thomas et Iman Shumpert. À cause de cette pénurie à la mène, c’est l’Espagnol Jose Calderon qui va débuter le match au poste 1, une deuxième pour lui cette saison.

Ce match face aux Cavaliers est un gros test pour les Pistons. Cleveland est, pour le moment, un adversaire direct, et il serait plutôt bien vu de les battre histoire de montrer que cette forme de début de saison n’est pas seulement provisoire. En face, LeBron & co sont beaucoup plus en jambes et vont tenter d’aller chercher un cinquième succès consécutif qui leur permettrait de continuer leur remontée à l’Est.

Source : cleveland.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top