Timberwolves

Imbroglio chez les Wolves : le proprio veut retirer le maillot de Kevin Garnett, mais KG fait la tête ?

Kevin Garnett

Attention à pas nous le foutre en rogne…

Source : YouTube

Trois grandes légendes de la balle orange ont pris leur retraite l’année dernière. Parmi elles, Tim Duncan, Kobe Bryant, et Kevin Garnett. Ce dernier a marqué l’histoire des Wolves, et quoi de plus logique que de voir son maillot accroché au plafond du Target Center. Glen Taylor, le propriétaire de la franchise de Minnesota est chaud, mais KG… apparemment pas trop, du moins pas pour l’instant. On connaît le caractère du bonhomme, laissez-le tranquille pour le moment et recontactez le plus tard.

Le 23 janvier 2016, Kevin Garnett foulait pour la dernière fois un parquet NBA. KG ne le savait peut être pas, mais il venait de jouer ses dernières minutes dans la grande ligue face aux Grizzlies. Le Big Ticket avait bouclé la boucle en revenant à ses origines, dans le Minnesota, là il où il a connu ses meilleures années. Ses moyennes en carrière dans chez les Loups sont monstrueuses : 19,8 points, 11 rebonds, 4,3 assists, 1,4 interceptions et 1,6 contre en 14 saisons et 970 matchs disputés. C’est simple, KG est le leader statistique des cinq grandes catégories. On peut pas faire plus en terme de joueur historique. Il a donc marqué de son empreinte la franchise des Wolves, et, de la même manière que Tim Duncan aux Spurs ou que Kobe Bryant très prochainement avec les Lakers, son maillot doit être retiré. Cependant, il y a un petit problème : Garnett boude, et quand Garnett boude, et bah on peut rien faire. Le propriétaire Glen Taylor lui aurait proposé une cérémonie à son honneur à plusieurs reprises, mais l’ancien aboyeur se fait aujourd’hui silencieux. Le patron l’a d’ailleurs expliqué au micro de Derek Wetmore d’ESPN.

“De notre côté, nous avons invité KG à faire ça [à retirer son maillot, ndlr] à de nombreuses reprises. Je pense qu’il faut juste attendre que KG soit assez à l’aise pour le faire. Pour je-ne-sais-quelle raison, il a été un peu silencieux sur cette histoire, mais je suis sûr que cela arrivera. On ne le pousse pas, mais on lui a dit que la porte était ouverte et qu’on est impatients d’arriver à ce moment.”

Comme Taylor le dit dans son interview, la porte est grande ouverte du côté du management des Wolves, alors pourquoi attendre du côté de KG ? Et bien pour cela, il faut remonter un peu dans le temps. Lorsque Kevin Garnett est revenu à Minneapolis au cours de la saison 2014-15, Flip Saunders était l’entraîneur en place. Et si rien n’avait été véritablement acté sur papier, on lui avait “promis” une reconversion dans le management de la franchise, voir même une collaboration avec le propriétaire histoire de prolonger son aventure dans le Minnesota. Cependant, un événement tragique est venu changer la donne : le décès de Saunders. Véritable mentor du Big Ticket pendant sa carrière, le départ du coach des Wolves a profondément touché KG, la franchise et la NBA. Cette triste nouvelle a aussi chamboulé les plans au sein du groupe sur place, prenant une nouvelle direction quelques mois plus tard. Tom Thibodeau et un nouveau management sont arrivés à la tête de l’équipe et les promesses de reconversion faites à Garnett ont du coup pris un coup dans l’aile. Cela n’a visiblement pas plu à l’intéressé qui a quitté son équipe après un buyout, et la fin de carrière de KG s’est assez tristement terminée. Depuis, il ne semble plus donner de nouvelles au propriétaire et adopte la position du mec bougon. Quand c’est comme ça, il vaut mieux le laisser dans son coin pour qu’il redescende un peu. Kevin avait une belle réputation de bagarreur, et même à 41 ans, il peut dégoupiller rapidement. On connait donc la méthode : on le laisse respirer et on réessayera plus tard.

Tôt ou tard, le maillot de l’immense KG sera retiré dans le Minnesota. Garnett est le joueur de cette franchise, celui qui a tout connu là-bas, y compris son titre de MVP en 2004. Maintenant, il y a toujours une atmosphère chelou entre le propriétaire des Wolves et le Big Ticket. On espère que ça se réglera au plus vite, pour enfin voir le numéro 21 orner le plafond du Target Center.

Source : NBC Sports, ESPN


1 Comment

1 Comment

  1. WeLoveAnthonyDavis

    17 novembre 2017 à 17 h 40 min at 17 h 40 min

    Et Paulo alors ?!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top