Jazz

Rudy Gobert répond à Dion Waiters : pour l’instant le roi du tacle reste le joueur du Heat

Rudy Gobert

Rudy Gobert tacle Dion Waiters…

Source image : YouTube

La blessure de Rudy Gobert au genou, causée par une chute ou un plongeon de Waiters, remonte à vendredi dernier mais la discussion entre les deux hommes continue. Le joueur du Heat avait appelé le Français à “se remettre de ses émotions”, après que celui-ci ait qualifié cette action de “sale”. Gobzilla a tenu à lui répondre.

Dion Waiters est en train de perdre le ballon et son équilibre en même temps, il chute sur la jambe de Rudy qui s’écroule avec un genou tordu. On a tous encore en tête cette action qui amena la blessure du pivot du Jazz. La question se pose encore de savoir si ce geste de Waiters était intentionnel ou non mais pour le Frenchie il n’y a pas de doute possible, le joueur du Heat a “plongé” dans ses genoux. C’est ce qu’il avait induit après la défaite des siens contre Miami mais la réponse est arrivée plutôt sèchement de la part du Floridien qui a demandé à sa victime de ravaler sa fierté en acceptant la défaite. Mais la parole est maintenant à Rudy qui s’est exécuté en envoyant un petit tacle à son agresseur, hier, au micro d’ESPN.

“Ce ne sont pas mes émotions, c’est mon genou. C’est un peu plus important. J’aime jouer au basket et si quelqu’un m’en empêche, les émotions s’expriment pour une raison.”

Si la guerre des déclarations n’est peut-être pas terminée entre les deux hommes, l’absence de Rudy sera bien réelle pendant au moins quatre semaines. Gobzilla, qui tourne depuis le début de saison à 13,9 points, 10,5 rebonds et 2,5 contres par match, laissera donc ses coéquipiers se débrouiller sans lui. Il sera compliqué pour le Jazz de suivre le rythme à l’Ouest sans leur tour de contrôle à l’intérieur. A Salt Lake City, on s’inquiète de voir le Français sur la touche après un été où le Jazz a déjà perdu ses deux meilleurs marqueurs en Gordon Hayward et George Hill. Cette période sans Rudy sera décisive s’ils veulent conquérir les Playoffs cette année. Le Jazz devra peut-être limiter la casse jusqu’à Noël, alors que les hommes de Quin Snyder devront affronter au mois de décembre les Spurs, les Rockets par deux fois et le Thunder à trois reprises. En revanche, le pivot s’est voulu rassurant après l’annonce de la durée de son absence jugée entre quatre et six semaines.

“Je suis juste frustré d’être absent quelques temps. En même temps, je me sens chanceux car lorsque je regarde la vidéo, si je ne lève pas mon pied en l’air au même moment, cela aurait été clairement pire. Il y a du bon et du mauvais. Habituellement je guéris très rapidement. On ne va pas se précipiter ou faire quelque chose de stupide. Mais je suis plutôt confiant et je pense être de retour avant ça.”

Les petits piques entre Waiters et Gobert continuent après la blessure du Français, vendredi dernier. Même si Rudy a voulu rassurer tout le monde, le Jazz devra se passer de lui pendant un certain temps. Espérons que la Stifle Tower reviendra vite aux affaires pour Utah qui aura un mois de décembre des plus sales.

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top