Apéros TT

Top 10 Meilleurs 2nds tours de Draft All-Time ! Apéro TrashTalk

C’est le GRAND rendez-vous du lundi chez l’Apéro TrashTalk ! Chaque semaine, un Top 10 All-Time vous est proposé, en long et en large, sur un thème différent. Histoire de couvrir au mieux les récits offerts par la NBA. Après avoir parlé des petits ou encore des internationaux récemment et afin de continuer cette série avec le sourire, on se penche aujourd’hui sur les meilleurs seconds tours de Draft de tous les temps !

Si vous aussi vous aimez débattre et prendre l’apéro, c’est ICI qu’il faut vous abonner ! 

Mais si, vous savez… Le second tour de Draft, c’est ce moment où beaucoup de scouts laissent la pression retomber et deviennent moins vigilants. Vous savez, le second tour de Draft, c’est ce moment où des gars qui ne verront probablement jamais les parquets NBA côtoient de types qui ne sont rien d’autre que de futures stars, voire de futures légendes. Chaque année ou presque, il y a un joueur oublié qui ne se fait sélectionner qu’au second tour avant de réaliser une grande carrière. Ce sont de ces gars dont nous allons parler aujourd’hui. Isaiah, Ginobili, Rodman, Gasol et compagnie, on passe à table !

Et n’oubliez pas : cette série de Top 10 est faite pour vous… et par vous ! Nous prenons donc toutes les suggestions, idées, catégories qui pourraient concocter un groupe de dix. On vous laisse avec la vidéo, en vous donnant rendez-vous la semaine prochaine dans un nouveau Top 10 All-Time !

Source image : montage pour TrashTalk par Léonce de TBNL


1 Comment

1 Comment

  1. Jojo

    13 novembre 2017 à 15 h 31 min at 15 h 31 min

    Je suis pas fan du top ten mais j’ai adoré celui-là, tellement cruel pour le métier de recruteur NBA.

    Pour D. Green, il n’a pas le palmarès de Rodman, mais il me semble évident qu’il a bcp plus de compétences basket. Rodman était un formidable reb/def undersized. DG est un mélange de Rodman/Lebron (si,si)/Sir Charles, il peux faire bcp plus de choses pour son équipe, et il permet aux Warriors de faire du Warriors. Sa polyvalence est rarissime, mais elle ne l’empèche pas d’exceller en défense. Il me semble déjà devant Rodman, que j’adore et qui est une égérie de notre génération, mais qui est loin d’avoir autant de basket.

    Pour Manu et Gasol, deux époques et deux abérations tellement les joueurs sont techniques et classes. Pour Gasol je me rappel très bien qu’il était décrit comme un joueur de devoir dur au reb et bon défenseur, mais loin d’avoir les qualités offensives de son grand frêre. Il a fait mentir tout le monde.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top