Jazz

Rudy Gobert stoppé pour 4 semaines minimum : Dion Waiters devient l’ennemi numéro 1 des Français

Rudy Gobert

Le « sale geste » en question.

Source image : YouTube

Non seulement le Jazz a perdu dans un match extrêmement défensif contre Miami (74-84), mais il a surtout perdu son franchise player pour un mois suite à un contact litigieux entre Dion Waiters et Rudy Gobert.

Le karma semble rattraper Utah qui avait suivi de loin la terrible blessure de son ancien leader lors du season-opener entre Cleveland et les Celtics. Cette fois, c’est notre Tour Eiffel nationale qui a été touchée sur une action qui risque de faire jaser un moment. Sur une balle perdue, Dion Waiters se jette pour dévier la trajectoire de la gonfle fuyante et vient s’écraser de tout son poids sur le genou droit de Rudy Gobert. Ce dernier rejoint immédiatement les vestiaires et boîtant et définira l’action comme un « sale geste » de la part de l’ancien joueur du Thunder. Une accusation dont l’arrière se défendra mais qui prend tout son sens suite aux résultats de l’IRM publiés ce dimanche en fin de soirée. Absent pour la réception des Nets ce samedi, Rudy Gobert le sera encore pour les quatre prochaines semaines au minimum selon ESPN pour soigner une ecchymose au niveau du tibia droit. Le genre de tuile dont le Jazz n’avait pas besoin pour tenter de se qualifier en Playoffs pour la deuxième année consécutive.

Mais cette blessure pourrait avoir d’énormes conséquences sur le plan collectif mais aussi d’un point de vue plus personnel. D’abord, toute absence est préjudiciable quand on essaye, comme Rudy, d’obtenir des distinctions personnelles. Ça pourrait peser lourd dans les votes du All-Star Game qui ouvriront le soir de Noël mais également dans la tête des votants pour les All-NBA Teams et le titre de meilleur défenseur de l’année. D’autant que le salaire de l’ancien Choletais en dépend en partie puisque de nombreuses primes ont été calculées en fonction de ses trophées et de ses statistiques cumulées sur l’ensemble de la saison. Une accumulation de mauvaises nouvelles qui doit être dure à encaisser mais qui doit aussi motiver le Frenchie à revenir aider ses coéquipiers au plus vite. Contre les Nets, Quin Snyder avait fait le choix de jouer petit en le remplaçant par Thabo Sefolosha dans son cinq majeur et en décalant Joe Ingles et Derrick Favors d’un poste à l’intérieur. Il faut dire que les solutions ne sont pas légion derrière Rudy Gobert chez les pivots où Ekpe Udoh et Tony Bradley se partagent 20 minutes par match pour des statistiques insignifiantes.

C’est un bon gros coup de massue pour le Jazz qui n’avait pas besoin de ça cette saison. Dans une Conférence Ouest extrêmement relevée, la perte de Gordon Hayward était déjà très difficile à combler en attaque. Voilà maintenant qu’Utah perd son leader défensif et vocal pour un mois. Dur !

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top