Knicks

Preview Knicks – Cavaliers : Joakim Noah de retour, LeBron James en visite, ça sent le barfight

LeBron James Joakim Noah Frank Ntilikina
Source : montage knowyourmeme

Vous sentez la tension ? Vous sentez que ça va dégoupiller ce soir au Madison Square Garden ? Les Knicks reçoivent les Cavaliers dans un match qui sent la poudre puissance 2000. Les déclarations de LeBron qui touchent indirectement Ntilikina, le retour pile au bon moment de Jooks, rendez-vous immanquable à 1h30 en France !

Les Knicks vont arriver remontés comme des pendules ce soir, au moment de renter sur le parquet. Tout d’abord, on est obligés de parler du grand retour de Joakim Noah. Après de nombreux mois d’absence à cause d’une suspension infligée par la NBA pour non-respect des règles anti-dopages et aussi d’une blessure à l’épaule, le Jooks va enfin rejouer. L’ancien Bull aura à coeur de fermer les nombreuses bouches qui ont beaucoup parlé cet été, qui ont critiqué son contrat (comme nous en premier), son niveau de jeu qui n’est plus le même depuis quelques mois… On connaît le caractère du Français, il va se battre corps et âme. Et puis franchement, quoi de mieux que de reprendre face à son ennemi de toujours en la personne de LeBron James ? Les deux, c’est comme ceux qui disent pain au chocolat et chocolatine : ils ne peuvent pas se voir, alors attendons-nous à une partie musclée si ça se croise dans la raquette… Évidemment que Noah ne jouera pas 35 minutes ce soir, mais de le voir refouler un parquet, ça va faire plaisir. On va évidemment reparler aussi des déclarations de LeBron concernant Dennis Smith Jr, et donc indirectement Frank Ntilikina. Le King avait déclaré que les Knicks auraient dû choisir celui qui joue aujourd’hui à Dallas, et qu’ils avaient sans doute fait une erreur en le laissant passer. Notre petit Frankie va sûrement avoir envie de prouver à BronBron et surtout la NBA qu’il a bien mérité sa huitième place de la dernière Draft et que, tout LeBron qu’il est, le numéro 23 des Cavs n’a pas à parler des Knicks comme cela.

Les réactions suite à cette déclaration du côté new yorkais ne se sont pas faites attendre, à l’image d’Enes Kanter ou même de Kristaps Porzingis qui a répondu au micro d’ESPN : “En vrai, je ne sais pas pourquoi il a fait ce commentaire, tout ce que je peux dire c’est que nous aimons Frank et que nous sommes très content de l’avoir.” Le Letton aura d’ailleurs un sacré coup à jouer ce soir. Auteur d’un début de saison absolument monumental avec 30,4 points – deuxième meilleur marqueur de la Ligue -, 7,3 rebonds et 2,3 contres, la licorne aura l’occasion de faire très mal aux Cavs. Le secteur intérieur de Cleveland est clairement le point faible de l’équipe, à KP de profiter de cet avantage pour permettre à son équipe de gagner. Jeff Hornacek disposera de tous ses atouts pour battre les hommes de l’Ohio puisqu’aucun blessé n’est à relever du côté de la Big Apple.

En face, les Cavs arrivent clairement en terrain hostile. Ils sont en plus loin d’être dans la forme de leur vie puisqu’ils sont venus très difficilement à bout des Mavs, pourtant la pire équipe de la NBA en terme de bilan. Le bilan de Cleveland justement, il est loin d’être fameux. Six victoires pour sept défaites et une neuvième place de la Conférence Est. Toujours pas d’électrochoc pour les hommes de Tyronn Lue qui ont toujours une défense aussi ignoble – 113,4 points de moyenne encaissés par match, le 28ème total de la Ligue. Après ses déclarations de la semaine, LeBron devra assumer ce soir. On connaît un peu le passif du bonhomme, quand il parle, il porte souvent les baloches derrière. Le King est toujours aussi efficace cette saison avec 28,5 points, 8,5 passes et 7,5 rebonds, le tout à un énorme 59% au tir, 36% à trois points et 82% aux lancers. BronBron a des pourcentages assez énormes, même s’il est un peu moins adroit ballon en main. Il perd en moyenne 4,7 ballons par match depuis la reprise, son plus haut total depuis le début de sa carrière, et ce assez largement.

Oui, LeBron a envie de se démultiplier pour que son équipe retrouve son niveau, mais attention à ne pas forcer les choses. On en attend aussi beaucoup plus de la part de Dwyane Wade. La légende du Heat n’évolue clairement pas à son niveau depuis le début la saison, en atteste son dernier match face aux Mavs. Flash a terminé la soirée avec seulement 3 points, 4 rebonds et 3 assists en 14 minutes, le tout à un 0/5 au tir plutôt dégueulasse. C’est bien beau de retrouver son poto LBJ et de faire des vidéos en dehors du terrain – coucou Patrice Evra – mais après, il faut confirmer sur le terrain. Et ça, D-Wade ne le fait pas, ou alors de façon irrégulière. Pas mal d’absents ce soir pour les Cavs : D-Rose ne pourra pas retrouver son ancienne franchise puisqu’il est toujours blessé à la cheville. Deux autres joueurs qui ne seront pas présents, Isaiah Thomas et Tristan Thompson qui soignent une blessure à la hanche pour le premier et au mollet pour second. On peut donc s’attendre à un LBJ des grands jours.

Des duels dans tous les sens, de la tension, une animosité qui reste intense, bref, autant de raisons qui font que ce match entre les Knicks et les Cavaliers est immanquable. On a beaucoup parlé cette semaine, maintenant, ça va être le rendez-vous des hommes : il va falloir assumer. Rendez-vous à 1h30 en France, dans un Madison Square Garden qui sera à coup sur chauffé à blanc.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top