Knicks

Kanter et Porzingis viennent à la rescousse de Frank Ntilikina, l’armée des Knicks se dresse contre LeBron

Knicks Kristaps Porzingis Frank Ntilikina
Source image : NBA League Pass

On se rappelle des propos de LeBron James ce weekend. Après s’être mis à dos toute la France, c’est la Big Apple et à fortiori les Knicks qu’il a pu agacer. Sans mentionner Frank Ntilikina, il assure qu’il aurait préféré voir Dennis Smith Jr à New York. En même temps, le rookie a été adoubé très tôt par le King, et la punchline était envoyée vers Phil Jackson. Mais cela n’a pas empêché Kristaps et Enes de sortir la Porzimobile pour défendre le jeune tricolore.

Hasard du calendrier? Peu de chance. Les propos de Bronbron avaient été prononcés avec intention, en bon expert communication qu’il est, au moment d’affronter la nouvelle franchise de Dennis Smith Jr. Depuis cette sortie remarquée, l’ensemble des Knicks semble être totalement derrière le meneur français alors qu’ils vont jouer les Cavaliers ce soir. Jusqu’ici Ntilikina et Smith Jr sont assez différents : pour le jeune Maverick, les statistiques individuelles sont là (14,8 points et 5,1 passes). Ces statistiques, au-delà du fait qu’elles soient très intéressantes pour un rookie, sont dues aussi au faible niveau de Dallas et au niveau de responsabilités données. Les sources de scoring se réduisent à Wesley Matthews, Harrison Barnes et à la rigueur J.J Barea, en serrant les dents. Il y a donc davantage de place pour le dragster texan. Alors que pour Frankie, son impact est davantage collectif comme défensif, et surtout, il est loin d’être le leader offensif de l’équipe. Porzingod est logiquement en première ligne, mais les apports de joueurs comme Tim Hardaway Jr ou Enes Kanter ne sont pas négligeables. De plus, les Knicks sont sur un bilan de 7-5 alors que les Mavs ont le pire bilan de la ligue avec un petit 2-11. Du coup, les coéquipiers de Ntilikina se sont exprimés avec le volume pour défendre leur meneur.

“Je ne sais pas pourquoi il a dit ça, mais tout ce que je peux dire c’est qu’on aime Frank, et on est contents de l’avoir. Il fait un super boulot, il joue très bien et il fait ce qu’on attend de lui. Je ne le changerais contre personne d’autre, c’est aussi simple que ça.”

Et hop, légion d’honneur pour Porzingis et Kanter, refus de visite en France pour LeBron. Si les Knicks sont en réussite en ce début de saison, c’est aussi grâce à la cohésion du groupe et cela se voit dans ces réactions qui montrent une équipe assez soudée. Les paroles de Kanter, de Porzingis ou de Jeff Hornacek sont symptomatiques de cette cohésion. Aucun d’entre eux ne remet en question le talent de Smith Jr, mais le Français leur convient parfaitement. Est-ce pour le mettre en confiance avant d’affronter de nouveau les Cavs, ou un pur acte de sincérité ? On peut pencher sur les deux options. Certes, Ntilikina aura la pression ce soir dans un tel contexte, mais le fait d’avoir gagné à la Q Arena en début de campagne peut sans doute le rassurer un minimum. De son côté, LeBron est évidemment revenu sur ses propos juste après un shootaround de début de journée, soulignant le fait qu’il n’y avait rien contre Frank. Cette pique était avant tout destinée à Phil Jackson et la tête des Knicks (coucou Dolan).

La sortie de LeBron avait-elle pour but de déstabiliser les Knicks ? Sans doute que non, mais les réponses des coéquipiers de Frank Ntilikina ont pu rassurer le joueur et les fans. Espérons que notre Frankie national fasse mentir le King ce soir, et qu’il remporte tout simplement la rencontre. Rien de mieux que la victoire pour fermer quelques bouches, même bien intentionnées.

Source : ESPN

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top