Warriors

Preview Warriors – Sixers : pour le dîner, les rois de la ligue accueillent les rois de la hype

On est nombreux à avoir coché ce match. Bon ok, comme la plupart des matchs de Philadelphie. Malgré tout, à part une double-confrontation contre les Rockets et deux rencontres contre Boston et Washington, on attendait un match de plus contre des cadors. Et quel meilleur cador que des Warriors tenant du titre, qui marchent sur l’eau depuis plusieurs matchs ? C’est le genre de match où il y a des Gerard même en tribune à 50 mètres du parquet. Alors, le passage révélateur Warriors, validé ou non pour les Sixers : réponse à 2h30.

On se pose, un petit thé, on fait le récap de sa journée rapidement car là, il va falloir être prêt. Espérons pour Golden State qu’ils le seront car mercredi contre Minnesota ils ont entamé une série de matchs tendus sur le papier : les Wolves donc, une double confrontation contre Philadelphie, un passage par Boston, et Orlando avant de finir contre le Thunder à la maison. On a connu meilleur mois de novembre, même si ça fait doucement rire Steph et ses potes. Ils pourront compter sur le retour de Kevin Durant ce soir, histoire de baptiser comme il se doit Ben Simmons pour sa première face à GS. Enfin bon, sans KD, Golden State a quand même pu mettre une belle claque à d’autres petits jeunes très hypés de Minneapolis. Il faudra être solide chez les champions en titre, et premier ex aequo à l’Ouest avec Houston, qui sont sur cinq victoires d’affilé. Les Sixers pourront se poser quant à eux sur un bilan très honorables de 6-5 à l’Est, avec quelques belles victoires chez les Rockets ou à Utah.

Le piège pour Golden State est bien connu : excès de confiance potentiel. Mais ce sont surtout les jeunes 76ers qui arriveront sans pression, avec toute l’insouciance de leur jeunesse. Pour Brett Brown, ce type de match rentre dans les victoires bonus. Il n’attendra d’eux qu’ils fassent que bonne figure, pas forcément une victoire de 20 points avec mixtape sur le parquet. De leur côté, les Warriors vont devoir défendre solidement et être concentrés toute la rencontre, car lorsque Philly est en rythme on a vu que ça pouvait vite être chiant à jouer. Le grand Simmons est largement capable de mettre un run et de clouer le bec à toute l’Oracle Arena. Phila a quand même une attaque relativement productive avec plus de 107 points par matchs, il ne faut donc pas se ramener en traînant des pieds. Il faut se rappeler qu’il y a deux ans, les Sixers mettaient 97 points de moyenne et étaient une des pires attaques de la Ligue. Aujourd’hui, on les regarde jouer dès qu’on peut : les temps changent.

Dans l’intro, on parlait des Gérard, il y en a beaucoup trop ce soir sur le parquet, beaucoup trop donc il va falloir innover. Du côté des Sixers, des joueurs comme J.J Redick seront très attendus. Il bénéficie de pas mal d’expérience tout en faisant office de scoreur très fiable. 15,4 points, 43% au tir et 42% depuis le parking de l’Oracle, il y a de quoi faire tourner les têtes surtout si elles restent braquées sur Ben Simmons. Du côté californien, on voit très bien Andre Iguodala se démarquer car l’ailier sera en première ligne en défense. Même s’il rend 10 centimètres à la machine à tout faire des Sixers, il devra travailler en binôme avec Kevin Durant dessus pour le faire taire en attaque. Quelques points bonus et Iggy pourrait faire la différence à lui seul.

Il y a tellement de duels intéressants dans ce match. N’oublions pas que Draymond Green aura fort à faire avec Zaza Pachulia contre Joel Embiid, mais ça il adore. D’ailleurs, le pivot a déjà annoncé qu’il allait « lui botter le cul », ambiance. Golden State part favori sur la rencontre, mais attention, les Sixers sont allés gagner la semaine dernière à Houston. Ce n’est donc pas un gros déplacement qui leur fait peur. Concentration et détermination, les deux mots que Steve Kerr risque de prononcer lors de la préparation du match. Dans tous les cas, tout le monde derrière le poste à 2h30, on vous aura prévenu si jamais vous avez loupé un mini-classique.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top