Rockets

Preview Rockets – Grizzlies : les ours sont-ils vraiment la bête noire de la bande du Barbu ?

James Harden - Rockets

Quand tu vois que Mike Conley va défendre sur toi…

Source : youtube

Cette nuit, au Toyata Center, on va avoir droit à la troisième affiche – déjà – de la saison entre les Rockets et les Grizzlies. Les deux premiers matchs se sont soldés par deux victoires plutôt tranquilles des ours du Tennessee. Il ne fait aucun doute que James Harden et ses coéquipiers vont débarquer avec le couteau entre les dents pour rétablir l’ordre. .

Avec neuf victoires pour trois défaites, Houston connaît un début de saison très solide. L’équipe tourne parfaitement bien malgré l’absence de Chris Paul qui aurait vraiment pu freiner le collectif. Les Rockets restent d’ailleurs sur quatre victoires probantes face aux Knicks, aux Hawks, au Jazz et enfin aux Cavs. Pour autant, il y a ces trois défaites, dont deux face aux Grizzlies. Durant leurs deux oppositions avec les hommes de Mike D’Antoni ne sont jamais parvenus à trouver une solution pour faire sauter le verrou de Memphis. Résultat : ils se sont inclinés deux fois sur les scores de 98 à 90 à la maison le 23 octobre dernier et 103 à 89 le 28 octobre au FedEx Forum. 89 et 90 points inscrits sur ces deux matchs, ce sont les deux plus petits totaux des Rockets cette saison. Durant ces deux défaites face aux Oursons, James Harden a vraiment eu du mal. Ses statistiques montrent d’ailleurs bien les difficultés qu’il a rencontrées : 21 points, 8 passes, 4,5 rebonds de moyenne mais surtout 5 pertes de balle et un pourcentage au tir de 36% dont 23% du parking, bien loin donc de ses standards habituels. On connaît la mentalité du barbu, ça a dû le soûler d’être aussi peu adroit dans ces deux rencontres, et il va avoir envie de montrer à tout le monde qui est le patron. Eric Gordon avait quant à lui réalisé un excellent premier match face aux Grizz avec 27 points, 7 assists et 4 rebonds, mais il n’avait pas joué durant le deuxième affrontement. Nul doute que son apport ce soir changera la donne. La défense sur les extérieurs sera beaucoup plus compliquée pour Memphis avec un Eric Gordon en pleine forme. Clint Capella sera évidemment très attendu. L’ancien joueur de Pro-A aura face à lui Marc Gasol, une référence en NBA au poste de pivot. La tâche sera on ne peut plus ardue pour le Suisse, mais il a prouvé qu’il en était capable depuis le début de saison. La petite incertitude de ce soir, elle concerne Luc Richard Mbah a Moute pour H-Town. Le Camerounais souffre du genou, mais il devrait pouvoir tenir sa place d’après les dernières nouvelles.

En face, les Grizzlies réalisent eux aussi un excellent début de saison, bien au delà des attentes. Après une intersaison un peu compliquée avec le départ de grandes figures de la franchise comme Zach Randolph et Tony Allen qui incarnaient cette mentalité du Grit and Grind que beaucoup d’équipes redoutaient en NBA, Memphis s’est parfaitement re-concentré dès le début de saison sur ses fondamentaux : un jeu rugueux et une défense de fer. Avec 98 points encaissés en moyenne par match, les Grizz sont deuxième de la Ligue, juste derrière Boston. Lors de leurs deux premières confrontations, ils ont parfaitement su mettre en difficulté James Harden en le privant d’adresse extérieure, et ce en utilisant plusieurs joueurs pour que le barbu ne puisse pas s’adapter au défenseur qu’il avait en face de lui. On avait vu Mike Conley, Tyreke Evans ou encore Mario Chalmers tourner sur l’arrière de Houston. Dans le deuxième match – remporté 103 à 89 -, c’était vraiment le collectif de Memphis qui avait fait la différence. Au total, dix joueurs avaient marqué au moins cinq points. Les deux leaders d’attaque habituels des Grizzlies étaient un peu passés au travers avec seulement 8 points pour Conley et 6 pour Gasol, mais tous les remplaçants et les autres membres du cinq majeur s’étaient démenés pour palier cette absence de réussites des deux. On avait notamment vu un Chandler Parsons (ex-Rockets) retrouver une partie du niveau qui fut le sien puisqu’il avait terminé la partie avec 24 points à 9/11 au tir et un monstrueux 6/8 du parking, le tout en seulement 18 minutes. Ce match va surement être dans un coin de sa tête au moment de l’entre deux ce soir, et nul doute qu’il sera remonter comme une pendule pour réitérer cette performance. Du côté de l’infirmerie, JaMychel Green, le jeune intérieur sera absent ce soir à cause d’une blessure à la cheville. Il y aussi deux incertitudes concernant les présences sur le terrain du sophomore Wayne Selden ainsi que de l’ancien de Sacramento Ben McLemore. Les deux sont annoncés en day-to-day, il faudra donc être vigilant avant le début de la partie.

Cette affiche entre les Rockets et les Grizzlies est donc intéressante à beaucoup de points de vue. Memphis a été une des seules équipes à faire déjouer Houston depuis le début de saison. James Harden va-t-il trouver la solution pour dresser ces oursons ? Chandler Parsons va-t-il à nouveau se sentir pousser des ailes ce soir ? Réponse à 2 heures du matin au Toyota Center pour un match qui promet d’être chaud !

Source : nba.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top