Spurs

Tout près des parquets, Joffrey Lauvergne s’entraîne avec Papy Duncan : visite de l’hôpital des Spurs – Episode III

Joffrey Lauvergne
Source image : youtube ffbb

On vient de frapper aux chambres 2 et 9. Pourquoi ne pas aller plus loin dans le couloir de l’hosto de San Antonio, au niveau de la chambre 77 pour déposer des fleurs à l’intérieur français, lui aussi out en ce début de saison. Même si son impact est moindre que celui de Kawhi Leonard ou de Tony Parker, sans doute qu’avec Joffrey Lauvergne, les Spurs auraient pu revendiquer une ou deux victoires supplémentaires.

A l’inverse de TP ou de Kawhi, Lauvergne a pu porter la tunique noire de San Antonio à trois reprises depuis le début de la saison. Contre les Wolves, les Bulls et les Raptors, trois matchs qui se sont soldés par des victoires. Mais alors, est-ce que Jojo serait le leader des Spurs ? C’est vrai, sans lui, la franchise texane aurait un bilan de 4-4 et serait sans doute tombée dans les bas-fonds de la Conférence Ouest après le road trip à l’Est. Arrêtons le sarcasme, Lauvergne n’est pas qu’un role player, même si ses statistiques pourraient le montrer. On le sait, tirer des éléments constructifs au niveau des statistiques quand on a Gregg Popovich sur le banc est aussi compliqué que de faire un livre de 1000 pages sur l’histoire des Pelicans. L’impact de Jojo se limite certes à 6 points et à 5,3 rebonds par match en 15 minutes, ce qui n’est pas énorme. Mais quand on voit les difficultés de la raquette des Spurs lorsqu’ils ont joué à l’Est, on peut aisément penser que Lauvergne n’aurait apporté que du bien entre un Gasol sur courant alternatif et un Aldridge bien seul. Les dernières nouvelles sont donc en provenance du San Antonio Express News.

Effectivement, on aura vu pire pour coach au poste que Tim Duncan. A Minnesota, c’est Towns qui est parfois coaché par Kevin Garnett, dans le sud, c’est Papa Timmy. Jololo devrait revenir très rapidement, selon CBSsports, ce ne serait qu’une question d’heures et de savoir à quel match coach Pop est prêt à la mettre dans l’arène. Même si les résultats se sont améliorés, l’apport de Lauvergne en attaque sera non négligeable. Quand on connait le niveau de prudence des management des Spurs, on peut s’attendre à la voir revenir d’ici quelques jours et non pas dès demain soir contre les Bucks, même si ce serait un ajout intéressant.

On souhaite une bonne fin de rétablissement à notre Jololo national. Sa blessure était certes moins grave que celle de Kawhi ou celle de Tony Parker. Mais les Spurs ont voulu prendre le temps de l’avoir à 100% pour son retour. Voir Lauvergne arriver en back-up de Pau Gasol et d’Aldridge fera un bien fou à Pop, mais aussi à notre chauvinisme tricolore.

Sources: Twitter, CBSsports

1 Comment

1 Comment

  1. astringues

    9 novembre 2017 à 19 h 51 min at 19 h 51 min

    5.3 rebonds en 15mn, ça fait 12.7 sur 36, c’est pas dégueulasse non plus, hein ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top