All-Star Weekend

La course au All-Star Game : quel joueur va enfin rejoindre la table des grands à l’Ouest ?

All-Star Game
Source image : Montage youtube

La saison est lancée, les premières grosses performances validées. Dans la Conférence Ouest, quelques phénomènes ont déjà fait le taf pour mener leur équipe jusqu’à la victoire. Mais pas seulement ! Car la course au All-Star Game a elle aussi commencé : jusqu’en janvier, retrouvez un point régulier sur ceux qui méritent le plus de toucher enfin aux étoiles, pour la première fois.

Car oui, on ne prendra que les loulous qui n’ont jamais participé au ASG dans leur carrière. Les anciens, habitués du rendez-vous ? On les laisse pépères, ils savent qu’ils seront choisis par les fans, les joueurs ou les médias. Pour rappel, un nouveau système est en place, un qu’il faudra suivre de très près. Depuis l’an dernier, les votes prennent en compte la voie des fans, celle des joueurs, et celle des médias à la fois, pour un meilleur équilibre final. Et depuis quelques semaines, les stars savent que la méthode de sélection sera différente : deux capitaines, définis par les votes globaux, choisiront leurs coéquipiers sans distinguer les conférences. LeBron et Curry (woops), devront donc faire leur équipe, mais les 22 autres joueurs sélectionnables seront choisis à la fois par les votes (concernant les 4 autres titulaires), et par les entraîneurs (concernant les 7 remplaçants). Ce qui laisse donc largement assez de place pour du sang neuf ! Mais qui fera partie du cut final, annoncé au début de l’hiver ? Zoom sur ces nouvelles têtes de l’Ouest qu’on pourrait croiser à Los Angeles en février prochain.

  • #1 : KARL-ANTHONY TOWNS

Statistiques : 21,3 points, 11 rebonds et 1,1 passe

Il était déjà dans la discussion l’an dernier, il sera forcément choisi cette année. Pourtant, son début de saison n’est pas fantastique, mais trop d’éléments vont dans le sens de KAT, qui peut déjà ronronner en pensant au prochain All-Star Game. Leader des Wolves, donc d’une équipe qui sera dans les hauteurs de l’Ouest sauf cataclysme, l’intérieur a même la possibilité de finir dans le cinq majeur si les fans, médias et joueurs s’unissent derrière lui. Le pire scénario le concernant, c’est que Minnesota craque, que Wiggins prenne feu et qu’on oublie tous ce qu’il a fait depuis deux ans. En gros, ça n’arrivera pas : on tamponne déjà le dossier, Towns sera All-Star cette année, remplaçant ou titulaire vous choisissez.

  • #2 : RUDY GOBERT

Statistiques : 14,1 points, 10,1 rebonds et 2,5 contres

Comme de nombreux joueurs vont on va parler ci-dessous, quel bordel de vivre à l’Ouest… chez les intérieurs. Déjà qu’à la mène c’est coton, avec des gros calibres qui se baladent tous les jours en voulant leur place étoilée, chez les forwards le craquage est total et Rudy pourrait en souffrir. Un représentant du Jazz ? Ce sera lui, assurément. Mais va savoir si la franchise du lac salé aura un copain à envoyer, avec des résultats mitigés et une concurrence indescriptible. Sans même parler du retour de certains qui ont envie de fermer des bouches (Blake Griffin, LaMarcus Aldridge), Rudy va devoir clairement cartonner avec les siens pour espérer que les coachs pensent à lui. On y croit à l’heure actuelle, par contre dans trois mois ce sera peut-être pas la même affaire…

  • #3 : ERIC GORDON

Statistiques : 23,1 points, 2,6 rebonds et 3,3 passes

L’opportunisme a du bon, il faut en avoir et surtout savoir l’utiliser. Ce qui est le cas d’Eric Gordon, totalement en feu depuis la reprise. Son coup de chance ? L’absence de Chris Paul, qui a catapulté Rico dans le cinq majeur des Rockets et offert un maximum de munitions à l’ancien des Pelicans. Déjà qu’on parlait de lui potentiellement l’an dernier, il faudra voir quel rythme tiendra-t-il une fois CP3 revenu, car Houston n’a pas prévu de changer son rythme de victoires et Gordon va continuer son arrosage automatique tous les soirs. Allez, on veut bien redescendre à 19 points de moyenne quand tout le monde sera en place, mais quand t’as de tels chiffres depuis le début de saison, pour une équipe qui sera podium de la plus forte conférence, tu causes. Pas sûr que tu y ailles, mais tu causes.

  • #4 : MIKE CONLEY

Statistiques : 18,6 points, 2,7 rebonds et 4,2 passes

Tous les ans c’est la même, c’est ça qui est pratique avec Mike. On lance ce papier, on pense à qui mettre dedans, et pouf Conley débarque instantanément dans la liste. Le meneur des Grizzlies a pour lui un beau début de saison de son équipe, bien que le sien soit mi-figue mi-raisin d’un point de vue purement individuel. Clutch à plusieurs reprises, il a sauvé Memphis dans des fins de matchs tendues, mais on attend une meilleure production, une qui pourrait venir au fil de l’automne. Comme chaque année, on verra ce que Mike va donner face à la concurrence mais la réalité reste la même : Westbrook, Harden, Curry, Paul, Klay, Lillard, pour peu que t’ajoutes des gars comme mentionnés ci-dessous et la discussion est vite réglée. Pour contrer cette logique, Conley doit assurer et surtout maintenir les siens dans le haut de l’Ouest. Là, en remplaçant, il pourra peut-être représenter les siens, et donc laisser Gasol se reposer pour une fois.

  • #5 : CJ MCCOLLUM

Statistiques : 23,5 points, 4,4 rebonds et 2,5 passes

Tellement tendu pour Cidjé, tout simplement car le garçon évolue aux côtés de Damian Lillard, donc aux Blazers. Donc ? Une équipe qu’on ne voit pas sur le podium de l’Ouest, sauf retournement majeur de situation. Et quand on est entre les places 6 et 10, obtenir deux représentants à Los Angeles est aussi probable que rentrer un shoot sur DeAndre Jordan en étant assis par terre. On soulignera quand même la base statistique de McCollum, qui continue à valider son nouveau contrat mois après mois, mais c’est typiquement le genre de joueur qu’on regarde en se disant : il a le niveau, faut juste accepter l’environnement. Si ça se trouve, Lillard ne va même pas être sélectionné, comment croire une seule seconde que CJMC passerait devant lui…? Désolé, mais en tout cas, faut continuer car c’est propre.

  • #6 : NIKOLA JOKIC

Statistiques : 17,9 points, 11,5 rebonds et 4,5 passes

Ah, dossier intéressant ! Pour deux raisons simples, déjà la hype autour du joueur, mais aussi les résultats de Denver qui sont attendus cet hiver. Aux portes des Playoffs l’an dernier, les Nuggets ont recruté cet été et sont donc calés vers le Top 8 chez la plupart des observateurs. Si quelqu’un doit aller à Los Angeles avec le Colorado tatoué dans le cou ? C’est Nikola, et personne d’autre. Maintenant, le début de saison de son équipe est assez tendu, il faudra donc observer ce que les mois de novembre et décembre donneront pour définir un peu mieux ses chances. Les coachs choisissent les remplaçants, il a cela comme avantage, mais sinon…? Top 8 de conférence pour espérer quoi que ce soit, clairement. Et après, faut prendre la place d’un Gobert ou d’un Draymond, par exemple…

  • #7 : ANDREW WIGGINS

Statistiques : 19,6 points, 4,7 rebonds et 1,5 passes

Considéré ailier, Wiggo va devoir faire encore plus s’il veut s’imposer chez les darons de l’Ouest. Il y a déjà du mieux sur ce premier mois de compétition, mais de tête on a déjà un paquet de joueurs qui pourraient prendre son spot et au sein même de son équipe ce n’est pas encore bien défini. Towns, sûr et certain, mais quid de Butler ou Wiggins dans la tête des coachs ? Et les Wolves auront-ils deux hommes à envoyer ? Voilà déjà deux questions auxquelles répondre. Il existe une voie, bien qu’elle soit ric-rac : Minnesota reste sur le podium de l’Ouest, Andrew rentre ses gros shoots, tourne autour de la vingtaine, et là on pourra aborder février avec le torse bombé. Si ce n’est pas le cas, bonjour la déception chez le marsupial canadien.

____

Voilà pour ce premier point, concernant les phénomènes de la Conférence Ouest qui peuvent s’endormir chaque soir en pensant à leur premier All-Star Game. Qui transformera ce rêve en réalité ? Prochain bilan dans quinze jours !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top