Bulls

Mettez votre protège-dents, Bobby Portis a purgé sa peine : il pourra rejouer dès ce soir avec les Bulls

Bobby Portis
Source image : Montage YouTube

Après 8 matchs de suspension pour avoir déboîté la mâchoire de Niko Mirotic, Bobby Portis fera bien son retour ce soir sur les parquets. Un comeback qu’on attend évidemment, avec 12 rounds prévus face aux Raptors.

Sacré Bobby. On pense forcément à lui, en ce jour de combat très attendu. Faut dire qu’en face, y’a Serge Ibaka, qui n’est pas du genre à se laisser faire. Et là est toute la merveille de ce timing, concernant le comeback de “Nasty Portis”. Car on parle d’un match entre Chicago et Toronto, un duel entre deux équipes qui ne s’aiment pas, et qui en étaient venus aux mains… l’an dernier. Coucou Ibaka et Lopez. Rien de plus intelligent qu’une réintégration dans un cadre hostile, avec des fans qui vont sortir des atrocités de tous les côtés et des Raptors prêts à rentrer dans le crâne du joueur. Mais c’est aussi un bon test, pour le meilleur ami de Niloa Mirotic. Comme il l’a dit lorsqu’il s’est exprimé devant la presse suite à cet incident, ces actes ne doivent pas le définir et il espère justement changer son image en répondant présent sur les terrains. La meilleure façon d’effacer un épisode douloureux, quand on est en NBA ? Cartonner quand l’entre-deux est donné. Les performances prennent souvent le dessus sur l’extra-sportif, comme on a pu le voir dans bien des cas. Maintenant, le parcours sera houleux pour Portis, car ce n’est pas comme s’il était titulaire chez les Warriors. Remplaçant à Chicago, les défaites risquent d’être nombreuses. Mais s’il fait sa part du taf, un premier pas en avant pourra être validé.

Les Bulls ont du coup annoncé que Bobby jouerait en sortie de banc, dès ce soir. Titulaires, Robin Lopez et Lauri Markkanen semblent intouchables, même si ce terme est tendu à utiliser lorsqu’on regarde l’effectif de la franchise de l’Illinois. Le premier est la fondation défensive de Chicago, son expérience et sa ténacité permettent au groupe d’obtenir au moins un élément régulier chaque soir. Le second est évidemment le projet à développer, et vu les pas de géant réalisés par le Finlandais en trois semaines, on peut comprendre l’envie de Fred Hoiberg de garder sa doublette intacte. Cependant, ceci ajoutera une difficulté supplémentaire pour un Portis déjà frustré. Si le type monte au créneau lorsqu’il est en duel avec Mirotic… que va-t-il penser de se faire barrer la route par un rookie ? On ne dit pas qu’il va se ramener avec une tronçonneuse au Air Canada Centre, afin de découper Markkanen, mais attention à cet aspect car l’esprit de compétition de Bobby a déjà pris le dessus d’une façon dramatique, il ne faudra pas que cela se reproduise en voyant un bleu lui griller la politesse. Quoi qu’il en soit, on observera avec attention les premières minutes passées par Portis sur les parquets. Car s’il y a bien un garçon qui va être provoqué par ses adversaires sur ses récentes galères, c’est bien lui.

Enfilez vos gants, calez votre protège-dents, serrez votre short et montez votre garde. Ce soir, Bobby Portis fait son grand retour, on attend 12 rounds bien tendus à Toronto.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top